BANNIERE2

ACCUEIL

Circuit des moulins de Monnières

Située dans le vignoble nantais, dans la région des Pays de la Loire, Monnières comptait jadis de nombreux moulins à vent.

Si bon nombre d'entre eux ont de nos jours disparu, une boucle au départ de cette commune de Loire-Atlantique permet d'en découvrir trois, datant du XVIIIème siècle, qui continuent de ponctuer le paysage : le moulin de la Bidière, le moulin de la Justice, et le moulin de la Minière

Surplombant les vignes, ce dernier a la particularité d'avoir été aménagé en belvédère. On peut y grimper librement et découvrir par temps clair un panorama s'ouvrant sur les clochers d'une vingtaine de communes, et jusqu'au Mont des Alouettes en Vendée.

Un petit panneau d'information sur place nous apprend que le moulin de la Minière est "un de ces moulins à deux étages qui permettait l'installation du système Berton. De l'intérieur le moulin pouvait y faire tourner son toit et faire varier la largeur de ses ailes en fonction du vent".

En dehors des moulins, cette très belle randonnée proposée par "l'office de tourisme du Vignoble de Nantes", nous fait traverser des paysages variés à travers les vignes, dans les sous-bois, au bord de la Sèvre et dans les côteaux. Elle nous entraîne également à la découverte de l'étang des Tuileries et du village du Pont, un village typique des bords de Sèvre situé près d'un pont dont on apprend notamment, grâce à un petit panneau explicatif, que "avant le pont de pierre la traversée de faisait à gué ou sur une passerelle de bois l'été, et l'hiver sur le bac du passeur d'eau"

Lorsque j'ai réalisé cette randonnée fin octobre 2016 avec ma fille de 17 ans, les couleurs automnales étaient tout particulièrement magnifiques, ajoutant un atout charme supplémentaire à la balade.

Attirée depuis toujours par les paysages de vignes au milieu desquels j'ai grandi, ainsi que par les moulins, c'est une randonnée que je ne pouvais qu'adorer ! 

Autour du puy Violent, depuis Récusset

Dans le topo-guide "Volcan Cantalien" aux éditions Chamina, j'avais repéré une randonnée intitulée "Lesmaronies", une boucle de 8 kilomètres dans les environs du Puy Violent, un des monts du Cantal culminant à 1 592 mètres d'altitude dans la région de Salers. 

Mais cette randonnée n'a pas tenu toutes ses promesses... Il semble en effet qu'elle n'existe plus telle que présentée dans notre topo-guide, pourtant toujours en vente à Salers en ce mois d'août 2016 où nous étions avec notre fille de 17 ans.

Dès le départ, le balisage nous a semblé différent de nos indications, comme si la randonnée avait été modifiée... Nous avons réussi à aller jusqu'au niveau du puy Violent, au-dessus du buron de Violental, mais ensuite nous n'avons pas réussi à trouver le balisage pour poursuivre au-delà. Plutôt que de prendre le risque de nous égarer, nous avons donc préféré faire demi-tour.

Rebrousser chemin et voir une boucle se transformer en un simple aller/retour est forcément une déception, et j'aurais pu passer cette randonnée inachevée sous silence.

Mais le parcours que nous avons effectué en vaut magré tout largement la peine, pour la découverte des grands espaces autour du Puy Violent d'une part, et pour le très joli site du buron de Violental d'autre part.

Ainsi que nous l'apprend un panneau d'information sur place, le buron de Violental a été bâti il y a deux siècles, et restauré à l'identique en 2005. On peut y entrer librement pour découvrir l'intérieur de cet habitat (non meublé) qui a autrefois servi à la fabrication du fromage de Cantal.

6 sommets à conquérir sans alpinisme

Qui dit sommets, dit panoramas... Et qui dit panoramas, dit vues à couper le souffle...

Difficile toutefois de faire ressortir en images la splendeur et la grandeur de telles étendues.

Personnellement, si les panoramas m'émerveillent à chaque fois, c'est ce que j'aime le moins immortaliser, d''autant plus quand ils sont à 360°, comme les 6 sommets que je vous présente ici : 

 

Dans les Alpes :

L'Aiguille du Midi

L'Aiguille du Midi est un formidable belvédère sur le Mont-Blanc, qui est non seulement c'est le plus haut sommet de France, mais aussi le plus haut d'Europe. 

Culminant à 4 810 mètres d'altitude, des itinéraires très fréquentés permettent de faire l'ascension du toit de l'Europe. Mais à moins d'être un alpiniste chevronné pour pouvoir les emprunter, il est plus sage de se contenter de l'admirer à distance...

Rien de tel pour cela que de profiter du téléphérique de l'Aiguille du Midi qui, en une vingtaine de minutes depuis Chamonix, vous transporte dans l'univers de la haute montagne.

Après avoir profité de la magnifique vue à 360° depuis les terrasses aménagées à 3 777 mètres d'altitude, un ascenseur permet d'accéder à une autre terrasse au sommet, à 3 842 mètres.

De l'Aiguille du Midi, il est ensuite possible de survoler le glacier du Mont-Blanc en télécabine, jusqu'à la Pointe Helbronner en Italie... Un voyage extraordinaire et exceptionnel !

De retour vers Chamonix avec le téléphérique, les amateurs de randonnée pourront s'arrêter à une gare intermédiaire située à 2 310 mètres : le Plan de l'Aiguille, point de départ de la très belle randonnée "Du Plan de l'Aiguille au Montenvers par le Grand Balcon Nord" que je vous ai présentée ici (Difficulté : Moyen - Dénivelé : 200 m - Durée : 2h30).

Renseignements ici sur le site officiel de la vallée de Chamonix pour les horaires et les tarifs de l'Aiguille du Midi, et pour les horaires et les tarifs de la télécabine panoramique.

 aiguille du midi premiere partie2
Ci-dessus et ci-dessous : au départ de l'Aiguille du Midi, les alpinistes en route vers le Mont-Blanc...

Les chalets de Clapeyto et les lacs du col de Néal

Dans le Parc Naturel Régional du Queyras, dans les Hautes-Alpes, le col de Néal (2 509 m) fait l'objet d'une magnifique randonnée qui permet non seulement d'admirer toute une série de charmants lacs, mais aussi de découvrir de magnifiques chalets d'alpage.

Avec leur architecture typique, les chalets de Clapeyto (2 207 m) méritent déjà à eux-seuls le détour et constitue un joli but de marche. C'est d'ailleurs une randonnée très prisée, qui fait partie des incontournables de la région et qui figure dans les topo-guides.

Mais à moins de vouloir faire seulement une petite randonnée facile en famille, une journée repos ou de remise en forme, il serait dommage de ne pas poursuivre un peu plus loin jusqu'aux lacs du col de Néal :  lacs du Cogour, lacs Marion, lac de la Favière et lac Néal que l'on découvre en contrebas.

Tirée du livre "Queyras - Guillestrois -Embrunais" de Gérard Arnaud, cette fabuleuse randonnée ne présente pas de difficulté particulière. Elle se fait sur un bon chemin, bien balisé. Cela dit, lorsque nous l'avons faite en août 2015 avec notre fille de 16 ans et notre fils hémiplégique de 20 ans, je n'ai pas fait la boucle complète mais un retour par le même chemin à partir du col de Néal, avec Jérémie. Philippe a fait la boucle avec Justine et le sentier de la descente, partiellement à flanc de montagne, est apparemment étroit en partie...

C'est une randonnée que j'ai adorée ! Si vous aimez les habitations pittoresques, les alpages doux et paisibles, et les lacs d'altitude, je vous la recommande vivement !

A faire !  

LACS COLS DE NEAL4Ci-dessus et les 2 photos ci-dessous : les chalets de Clapeyto...

Silence on tourne : zoom sur 5 lieux de tournage en France

Si la France est une terre de randonnée, c'est aussi une terre de tournage...

Les réalisateurs, qu'ils soient français ou étrangers, se laissent en effet volontiers séduire par le charme de ses innombrables décors naturels.

Parmi les nombreuses destinations qui les ont inspirés, en voici une petite sélection :

 

LA ROCHELLE

Avec près de 300 tournages en 40 ans, cette ville côtière de Charente-Maritime a vu défiler de nombreuses stars du cinéma comme par exemple Romy Schneider, Jean Gabin, Jean-Louis Trintignant, Michel Piccoli, Gérard Depardieu...

Ou bien Harrison Ford en 1980 pour le tournage du film "Les aventuriers de l'arche perdue", le premier épisode de la saga "Indiana Jones" de Steven Spielberg.

Sans oublier des stars d'un autre genre, à savoir les candidats du fort mythique de Fort Boyard, la célèbre émission de France 2... 

Ici, la vraie star des lieux de tournage, c'est le vieux port.

Pour le découvrir, ainsi que les principaux monuments de la viellle ville, l'office de tourisme de la Rochelle propose deux parcours pédestres (un de 1h30 et l'autre de 3h), dont les plans sont disponibles à l'office de tourisme ou ici dans la brochure en ligne "La Rochelle Passion". 

Les trésors du Golfe - Larmor Baden et l'île Berder

La commune bretonne de Larmor-Baden, dans le Morbihan, est le point de départ d'une randonnée qui dévoile les "trésors du Golfe", ainsi qu'est nommé ce circuit dans le hors-série "Les plus belles randonnées de Bretagne - édition 2013" de Bretagne Magazine.

Dès le départ, l'itinéraire nous entraîne vers l'île Berder, reliée à Larmor Baden par une chaussée de 80 mètres de long qui se couvre et se découvre au rythme des marées. Il faut donc attendre que la marée soit basse pour pouvoir traverser et faire le tour de cette île (privée), en suivant son sentier côtier.

larmor baden ile berder10


L'itinéraire passe ensuite à proximité de la billeterie pour l'île de Gavrinis. 
Accessible en 10 minutes de bateau environ, cette petite île abrite un site préhistorique peu connu du grand public mais pourtant unique au monde : le cairn de Gavrinis, un grand dolmen à couloir datant d'environ 4000 ans avec J.C., avec de nombreuses gravures.

Nous n'avons pas pris le  bateau ce jour de fin avril 2017 où nous étions avec notre fille de 18 ans et notre fils hémiplégique de 22 ans, mais ce sera peut-être pour une prochaine fois. En attendant, avis aux amateurs... 

La borne au lion

Située au terminus d'une route à 1 289 mètres d'altitude au lieu-dit "Les Magras" à la Pesse, entre le Crêt de Chalam et le Crêt au Merle, la borne au Lion compte parmi les nombreuses bornes qui en 1613 ont matérialisé une frontière entre la Franche-Comté et le Bugey.

borne au lion4

En France Aussi c'est le pays de la randonnée

34049720 2140810332614883 3617638678404268032 o

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Mais ce mois-ci est un peu spécial puisque EN FRANCE AUSSI fête ses 5 ans ! Alors à événement exceptionnel, fonctionnement exceptionnel : pas de thème cette fois mais une farandole d'articles et une pluie de cadeaux à gagner avec un, voire même deux articles chaque jour, avec chacun un cadeau à la clé !  

Hier Estelle du blog "Curiosity Escapes" nous a proposé "Quatre saisons aux lacs alpins"  et Mila du blog "Entreprendre le monde" nous a prouvé combien "C'est agréable de voyager à vélo". Avant de passer le relais demain à Aurélie du blog "Travelingaddress" qui nous emmènera "Au coeur des passages parisiens", et à Florence du blog "Florence Gindre" qui nous proposera son "Best of marseillais", j'entre à mon tour dans la ronde avec ma quarante-quatrième participation à ce rendez-vous (mon blog n'existait pas encore à sa création...) ! Je suis également accompagnée aujourd'hui par Alexis du blog "Le petit explorateur" qui nous montre qu"En France aussi on fait des horloges".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦   

Comme vous vous en doutez, je vais vous parler de randonnées...

Parce qu'un des meilleurs moyens pour découvrir un pays (pour ne pas dire le meilleur...), c'est à pied !

A pied, en toutes saisons, on a le temps de respirer au rythme de la nature, de suivre la course des nuages dans le ciel, d'admirer les fleurs de nos montagnes (et d'ailleurs), d'écouter le chant des oiseaux, le murmure des ruisseaux ou le vrombissement des cascades, d'observer les petites et grosses bêtes de nos montagnes (et d'ailleurs), de contempler un lever ou un coucher de soleil...

Lac autier15

lacs de millefonts11

manech1

piton de l eau8

Le lac Miroir et le lac Sainte Anne

Niché à 2 215 mètres d'altitude au coeur du Parc Régional du Queyras dans les Hautes-Alpes, le lac Miroir (aussi appelé lac des Prés Soubeyrand) fait partie des incontournables de la région.

Il faut dire que ce lac est vraiment de toute beauté et n'a pas volé son nom : quand ses eaux ne sont pas troublées par le souffle du vent, elles renvoient le reflet parfait des montagnes alentours... 

On pourrait aisément se contenter de s'arrêter là pour profiter pleinement de ce cadre enchanteur, bucolique à souhait, d'autant plus que des marmottes fréquentent les environs...

Mais un peu plus loin se trouve un deuxième lac, réputé lui-aussi : le lac Sainte-Anne, alangui à 2 415 mètres d'altitude au pied du pic de la Font Sancte (3 385 m), le plus haut sommet du Queyras.

Considéré comme un lieu sacré au même titre que certains autres lacs de montagne, il fait l'objet d'un pèlerinage annuel à la chapelle du lac, chaque 26 juillet (le jour de la Sainte-Anne) depuis 1751. 

Avec ses eaux bleutées et son cadre minéral, le lac Sainte-Anne contraste fortement avec le lac Miroir. 

Personnellement j'ai été charmée par le lac Miroir, mais mon frère, qui nous accompagnait cette journée d'août 2015 où nous étions avec notre fille de 16 ans et notre fils hémiplégique de 20 ans, a préféré le lac Sainte-Anne.

Le mieux est donc de vous faire votre propre idée, et ainsi de découvrir les deux lacs...

Avant de partir, je ne peux vous cacher que la première partie de la randonnée démarre sur les chapeaux de roues par une montée rude en lacets serrés dans la forêt. Ce qui n'empêche d'ailleurs nullement l'affluence sur les rives des deux lacs en période estivale !

Malgré la difficulté de cette montée éprouvante, cette randonnée, découverte ici sur le site "Randos et balades", fait incontestablement partie de mes coups de coeur !  

A faire, et à refaire ! 

lac miroir lac ste anne4Ci-dessus : le lac Miroir...

Addo Elephant National Park

Situé à 70 kilomètres de Port Elizabeth, l'Addo Elephant National Park est le 3ème plus grand parc national d'Afrique du Sud.

Dans cette région du Cap oriental, au sud du pays donc, il y a toujours eu des éléphants. Mais peu à peu décimés par les hommes, il n'en restait plus que 11 lorsque le parc a été créé en 1931, afin de protéger les survivants.

Aujourd'hui l'Addo Elephant National Park compte plus de 600 pachydermes qui évoluent dans 12130 hectares parmi des buffles, des lions, des rhinocéros noirs, des léopards, des antilopes, des koudous, des hyènes tachetées, des zèbres, des phacochères, des autruches, et d'autres animaux peuplant le parc... 

Pas de girafes cependant, ni de guépards, hippopotames ou crocodiles, qui ne sont pas des espèces endémiques de la région.

Englobant une partie du littoral, l'Addo Elephant National Park peut en revanche se vanter d'être le seul parc du pays à regrouper les Big Seven : l'éléphant, le lion, le buffle, le rhinocéros, le léopard, la baleine et le grand requin blanc. Cette partie du littoral est cependant inaccessible au public. Seule la partie nord du parc se visite, celle qu'on appelle la Game Area, c'est-à-dire la Réserve, et qui permet de voir les Big five (l'éléphant, le lion, le buffle, le rhinocéros, le léopard), dont les têtes figurent sur les 5 billets des rands sud-africains, la monnaie du pays.

addo elephant park15

Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.