BANNIERE1

La-tour-de-Turghiu


C'est en faisant mes recherches pour préparer notre voyage en Corse, que j'ai découvert que le littoral abritait de nombreuses tours génoises.

J'avais donc très envie de voir de plus près à quoi ça ressemblait, une tour génoise ! L'occasion idéale d'allier cette découverte à une randonnée en bord de mer, puisque la Corse a cela de fabuleux qu'un jour on se retrouve à marcher dans la montagne, et le lendemain sur la côte ! 

Mais tout d'abord, c'est quoi les tours génoises ? Ce sont des tours de guêt de 10 à 15 mètres de haut, bâties du XVème au XVIIème siècle, pour se protéger des pillards venus de la mer. Dès que les guetteurs apercevaient les voiles des indésirables, ils allumaient un feu au sommet de la tour. Ce feu se répercutait de tour en tour pour alerter les habitants, qui pouvaient ainsi se réfugier en lieu sûr et préparer leur défense. 

 

Début août 2007, avec notre fille de 8 ans et notre fils hémiplégique de 12 ans, nous avons donc fait la randonnée qui mène à la tour de Turghiu, une randonnée familiale tirée du livre "30 balades en famille en Corse-du-Sud" de Laurent Chabot. 

Construite en 1608, et située en Corse-du-Sud non loin de Piana, la tour de Turghiu se trouve sur le sommet du Capo Rosso, cap de granit rose accessible uniquement à pied, et site classé au Patrimoine de l'humanité par l'Unesco

Je vous conseille de partir tôt et de prévoir beaucoup d'eau, car il n'y a pas d'ombre tout au long du parcours, et la randonnée peut s'avérer éprouvante sous la chaleur.

Le plus laborieux est sans doute un petit couloir assez raide à parcourir entre les rochers juste avant d'arriver à la tour. 

Mais l'arrivée en haut est une véritable récompense, surtout au sommet de la tour, car le panorama spectaculaire à 360° est à couper le souffle... 

Alors si vous le pouvez et que vous n'êtes pas sujet au vertige, ne restez pas au pied de la tour : grimpez sur la plate-forme panoramique ! Attention toutefois, la prudence s'impose car on y accède par un escalier extérieur assez raide et surtout non sécurisé ! 

Une randonnée que je ne peux que vous encourager à faire !  

Capo-Rosso

 

Difficulté : Moyen

Départ : A 6 km de Piana sur la route d'Arone (à  319 m d'altitude)

Arrivée : Tour de Turghiu (331 m)

Dénivelée : 530 m 

Temps de marche :  3h A/R
(Temps de marche donné à titre indicatif, sans les pauses)

Accès : De Porto, se rendre à Piana par la D81. Dans le village de Piana, prendre la D824 en direction d'Arone et de Vistale. A 6 km de Piana, se garer sur la droite, près d'une buvette (en saison). Un panneau du Conservatoire du littoral marque le départ du sentier. 

Descriptif : Dès le départ de la randonnée, on voit au loin la tour de Turghiu, petit point minuscule qui apparait sur le Capo Rosso. En suivant un mur de pierres, on commence par descendre dans le maquis. La montée se fait ensuite par un sentier balisé avec des cairns que l'on prend sur la droite près d'une bergerie, et qui conduit à la tour, après une petite grimpette dans les rochers. 

capo-rosso-vue-sur-mer

Capo-rosso-passage-dans-les-rochers

Tour-de-TurghiuCi-dessus : en y regardant de très près, on aperçoit au loin la tour de Turghiu, 
perchée sur le Capo Rosso. La voyez-vous ?

 

Carte-Capo-Rosse
Localisation de la tour de Turghiu - GoogleMaps

 

Et vous, connaissez-vous cette tour génoise de Corse ? Son panorama époustouflant ne laisse-t-il pas rêveur ? 

Pour retrouver d'autres randonnées en Corse, c'est par ici, et pour des idées touristiques c'est par .

 

                                                       PRECISIONS UTILES (Edit du 11/09/2017) :

 Suite à plusieurs remarques de lecteurs par rapport au handicap de notre fils Jérémie, je pense qu'il est utile de préciser qu'il y a différents degrés d'hémiplégie, et que le fait que notre fils réussisse à faire de la randonnée avec nous ne veut pas dire pour autant que toutes les personnes hémiplégiques ou en situation de handicap réussiraient... C'est bien sûr du cas par cas, et vous seuls pouvez juger des capacités et possibilités de vos enfants ou de vos proches concernés. Si je précise que Jérémie est hémiplégique, c'est juste pour montrer que parfois il est possible de faire des choses inattendues malgré certaines circonstances, et surtout pour rassurer et encourager des personnes valides qui doutent de leurs capacités : ce que Jérémie a réussi à faire, de nombreuses personnes peuvent le faire aussi... Pour en savoir plus sur notre façon de randonner avec notre fils, je vous invite à lire mon article "Rando et handicap" (agrémenté de nombreuses photos), et à consulter mon blog "Hémiplégie et blablabla..." qui retrace toute l'histoire de Jérémie...

 Concernant les difficultés des randonnées, le classement "facile""moyen" ou "difficile" est donné à titre indicatif, et correspond généralement à la difficulté indiquée dans les topo-guides ou sur les sites internets officiels d'où sont tirées les randonnées. Selon qu'il est débutant, occasionnel ou habitué à la marche, un randonneur n'aura cependant pas la même notion de la difficulté, et une randonnée dite "facile" à la montagne n'est pas comme une randonnée dite "facile" dans d'autres régions. Il ne faut jamais sous-estimer une randonnée, même facile, et tout particulièrement en montagne, et bien prendre en compte son dénivelé : plus le dénivelé est important, plus ça grimpe, avec des pentes plus ou moins ardues et plus ou moins longues... Les sentiers de randonnées, mêmes ceux qui sont faciles, sont souvent caillouteux et peuvent parfois être glissants (ou le devenir en cas de pluie) : il faut impérativement être bien chaussé... Pour éviter toute mauvaise surprise, et partir dans de bonnes conditions et correctement équipé, je vous conseille de lire mon article "Mode d'emploi pour une randonnée en montagne réussie".

♦ Certaines randonnées ou visites touristiques ont été faites il y a longtemps, aussi les renseignements les concernant peuvent être erronés : changement de parking de départ, tracés modifiés, sentiers ou sites fermés temporairement ou définitivement... Il convient donc de vérifier les informations fournies avant de partir en randonnée ou avant de visiter un site touristique. 

Commentaires   
Titoubrun
# Titoubrun 19-03-2017 06:53
Bonjour Sylvie ! Merci pour vos comptes rendus de randos qui me sont fort utiles en phase de préparation de nos vacances estivales, d'autant que nous avons les mêmes projets que vous et le même plaisir des petits défis avec nos enfants ! Pour l'instant je dois choisir entre le lac nino et les gorges de la restonica... Et ça, ca ne m'amuse pas
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 19-03-2017 13:20
Hello Titoubrun ! Et merci à vous pour votre gentil passage par ici, ça me fait bien plaisir si ce blog peut vous être utile...
Quant à choisir entre le lac de Nino et les gorges de la Restonica (attention, la difficulté n'est pas du tout la même entre les 2...), c'est un cruel dilemme ! Pour avoir fait les 2, si c'était à refaire et que je devais choisir, perso je choisirai le lac de Nino... Mais les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, alors suivez votre coeur...
Je vous souhaite une bonne suite dans votre préparation et, avec beaucoup d'avance, de bonnes vacances : vous allez en prendre plein la vue, ça c'est certain !
Répondre | Répondre en citant | Citer
eric
# eric 06-11-2017 18:07
Bonjour,
pour plus de précision
je recherchais des randonnées en Corse, mais pas dans le sud.

je connais celle du cappo rosso
Je ne crois pas qu'elle se situe dans véritablement le sud. Je situerai dans littoral centre ouest

Cordialement
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 06-11-2017 18:02
Bonjour Eric,
Le Cappo Rosso ne se situe effectivement pas dans le sud de l'île mais sur la côte ouest, à quelques kilomètres de Piana. C'est bien dans le département de la Corse-du-Sud, mais Corse-du-Sud ne veut pas forcément dire sud de l'île ;-) Donc si vous recherchez une rando qui ne soit pas dans le sud, celle-ci correspond tout à fait. On peut dire en effet qu'elle est sur le littoral centre ouest. Bonne soirée.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Camille
# Camille 07-07-2018 12:20
Bonjour Sylvie,
Je prepare mes vacances en Corse ( fin septembre 2018) et je recherche notamment des randonnées à faire. Celle ci ( La tour turghiu) m'intéresse fortement. En revanche, je ne comprend pas bien où se trouve le point de départ . Pouvons nous laisser la voiture sur un parking ?
Merci pour tout ces précieux renseignements
Camille
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 08-07-2018 11:27
Bonjour Camille,
Oui il y a un parking. De Porto, il faut monter à Piana par la D 81. Dans le village de Piana, il faut prendre la D824 en direction d'Arone et de Vistale. A 6 km de Piana, il faut se garer sur la droite, près d'une buvette (en saison). Un panneau du Conservatoire du littoral marque le départ du sentier.
Vu que ce n'était pas clair pour toi, je pense que c'est sans doute pareil pour d'autres lecteurs aussi. Je vais donc apporter des précisions dans mon article...
Belles vacances en Corse en septembre, et surtout belles randonnées !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 08-07-2018 11:41
Rebonjour Camille,
J'ai également modifié la difficulté de cette randonnée, que je préfère finalement indiquer comme "moyenne".
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire


Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.