BANNIERE2

Niché à 2 150 mètres d'altitude dans un cadre enchanteur, le lac de Trécolpas fait partie des incontournables de la vallée de la Vésubie, dans le Parc National du Mercantour

Très prisé, on y trouve donc beaucoup de monde en période estivale, d'autant plus qu'il est possible de s'y baigner, pour qui ne craint pas l'eau fraiche des montagnes naturellement...

Tout comme les paysages y menant, le site est tellement enchanteur qu'on pourrait se contenter de faire un aller/retour jusqu'au lac et se poser là sur ses berges, qui invitent à la pause pique-nique et à la détente.

Cependant le guide rando "Mercantour - Alpes du Sud" de Patrick Mérienne propose une boucle qui permet de découvrir, sur le chemin du retour, le refuge de la Cougourde, situé au coeur d'un magnifique cirque glaciaire où on repère aisément un sommet emblématique du Boréon : la cime de la Cougourde, à la forme caractéristique d'une courge... 

Apparemment il n'est pas rare d'apercevoir marmottes, chamois et bouquetins sur le parcours de cette randonnée... Mais en ce mois d'août 2015, où nous étions avec notre fille de 16 ans et notre fils hémiplégique de 20 ans, les animaux n'étaient pas au rendez-vous. Peut-être à cause de la grande fréquentation de ce jour-là...

En revanche nous avons pu admirer l'Apollon, un des plus grands papillons de France. En voie de disparition, c'est une espèce protégée emblématique des montagnes... Un bien joli lot de consolation donc !

Alors que ce soit pour les papillons, les marmottes, les chamois, les bouquetins, les fleurs, les troupeaux en liberté, les ruisseaux et torrents, les cascades, le lac, le cirque glaciaire du refuge de la Cougourde, les prairies, les forêts, ou bien pour toute autre chose ou tout à la fois, il y a toujours une bonne raison de faire cette randonnée vraiment magnifique !  
 

lac trecolpas refuge cougourde4Ci-dessus et les 3 photos ci-dessous : sur le chemin du lac de Trécolpas...

lac trecolpas refuge cougourde5

lac trecolpas refuge cougourde6

lac trecolpas refuge cougourde7

lac trecolpas refuge cougourde8Ci-desssus et les 3 photos ci-dessous : au lac de Trécolpas (2 150 m)...

lac trecolpas refuge cougourde9

lac trecolpas refuge cougourde10

lac trecolpas refuge cougourde11

 

lac trecolpas refuge cougourde12

 

Difficulté : Moyen

Départ :
 Parking inférieur du Boréon (1 600 m)

Boucle (environ 10 km)

Dénivelé : 550 m

Temps de marche : 4h30 aller/retour 
(Temps de marche donné à titre indicatif, sans les pauses)
 

 


Accès :
 De Nice gagner Saint-Martin-Vésubie par la D 2565. Poursuivre sur environ 3 km puis prendre sur la droite la petite route D89 jusqu'au hameau du Boréon. Continuer. Après le lac et le parc Alpha, laisser sur la gauche la route du col de Salèse et poursuivre dans le vallon du Boréon jusqu'au parking inférieur du Boréon (1 600 m), balise 419. 

 lac trecolpas refuge cougourde18Ci-dessus : l'Apollon...


Descriptif
 :
 Du parking inférieur (1 600 m) situé à la balise 419, se diriger vers les bergeries et poursuivre sur la piste le long du torrent. Le parc National démarre à la balise 380 (1 630 m). Prendre à droite le GR 52 et passer à droite du refuge privé Saladin. On arrive au pont de Peïrastrèche (1 838 m) à la balise 423. Continuer en rive droite et monter à travers les arbres et les rochers. A la balise 424 (1 910 m), laisser le sentier de gauche et continuer à suivre le GR jusqu'à la passerelle (1 936 m), à la balise 425. Là, laisser le sentier de gauche qui mène au refuge. Traverser le torrent, suivre le GR et grimper sur le sentier qui devient plus raide jusqu'à la balise 427 (2 130 m). A gauche on trouve le sentier que l'on prendra après le lac pour aller au refuge de la Cougourde. Le laisser pour l'instant et suivre la direction du lac de Trécolpas (2 150 m), que l'on atteint après avoir franchi un verrou glaciaire. Pour le retour, revenir sur ses pas jusqu'à la balise 427, quitter le GR et prendre le sentier qui s'engage dans un grand pierrier avec des cairns. Traverser à flanc de montagne et, par une légère montée, gagner un replat. Traverser un torrent pour arriver au refuge de la Cougourde (2 090 m) à la balise 426. La descente démarre ici. Rejoindre la balise 425 et le GR 52 pour retrouver la balise 424 (1 910 m) de l'aller. Continuer sur le GR jusqu'au pont de Peïrastrèche (1 838 m) à la balise 423. Possibilité ici de reprendre le même chemin qu'à l'aller. Sinon prendre la variante et traverser le torrent à gauche. Longer les cascades. Après une descente raide en lacets on arrive au site du chalet Vidron (1 770 m), à la balise 422. Poursuivre la descente dans la forêt, et rejoindre la balise 421 (1 702 m) et les parkings supérieurs. Suivre à droite le sentier qui descend vers la vacherie du Boréon (1 670 m) à la balise 419 et ramène au parking inférieur. 

parcours lac trecolpas refuge cougourde
Parcours du lac de Trécolpas et refuge de Cougourde - www.calculitineraires.fr
 
 lac trecolpas refuge cougourdeCi-dessus : pont de Peïrastrèche (1 838 m) 

lac trecolpas refuge cougourde2Ci-dessus : vue du pont de Peïrastrèche (1 838 m) 

lac trecolpas refuge cougourde13Ci-dessus : sur le chemin du refuge de Cougourde (2 090 m)...
 
lac trecolpas refuge cougourde14Ci-dessus : regardez-bien, on aperçoit au loin le refuge de Cougourde (2 090 m)...
 
lac trecolpas refuge cougourde15Ci-dessus et ci-dessous: près du refuge de Cougourde (2 090 m)...

lac trecolpas refuge cougourde16
 
lac trecolpas refuge cougourde17Ci-dessus : la cime de la Cougourde, près du refuge de la Cougourde (2 090 m)...

  localisation lac trecolpas refuge cougourde
Localisation du lac de Trécolpas et du refuge de Cougourde - GoogleMaps

                   INFOS PRATIQUES :

- Randonnée dans le Parc National du Mercantour : chiens interdits, même tenus en laisse.

- Possibilité de baignade dans le lac de Trécolpas.

- Pour dormir au refuge de la Cougourde, voir ici sur le site officiel. 


Et vous, avez-vous déjà fait cette randonnée ?

                                                       PRECISIONS UTILES :

 Suite à plusieurs remarques de lecteurs par rapport au handicap de notre fils Jérémie, je pense qu'il est utile de préciser qu'il y a différents degrés d'hémiplégie, et que le fait que notre fils réussisse à faire de la randonnée avec nous ne veut pas dire pour autant que toutes les personnes hémiplégiques ou en situation de handicap réussiraient... C'est bien sûr du cas par cas, et vous seuls pouvez juger des capacités et possibilités de vos enfants ou de vos proches concernés. Si je précise que Jérémie est hémiplégique, c'est juste pour montrer que parfois il est possible de faire des choses inattendues malgré certaines circonstances, et surtout pour rassurer et encourager des personnes valides qui doutent de leurs capacités : ce que Jérémie a réussi à faire, de nombreuses personnes peuvent le faire aussi... Pour en savoir plus sur notre façon de randonner avec notre fils, je vous invite à lire mon article "Rando et handicap" (agrémenté de nombreuses photos), et à consulter mon blog "Hémiplégie et blablabla..." qui retrace toute l'histoire de Jérémie...

 Concernant les difficultés des randonnées, le classement "facile""moyen" ou "difficile" est donné à titre indicatif, et correspond généralement à la difficulté indiquée dans les topo-guides ou sur les sites internets officiels d'où sont tirées les randonnées. Selon qu'il est débutant, occasionnel ou habitué à la marche, un randonneur n'aura cependant pas la même notion de la difficulté, et une randonnée dite "facile" à la montagne n'est pas comme une randonnée dite "facile" dans d'autres régions. Il ne faut jamais sous-estimer une randonnée, même facile, et tout particulièrement en montagne, et bien prendre en compte son dénivelé : plus le dénivelé est important, plus ça grimpe, avec des pentes plus ou moins ardues et plus ou moins longues... Les sentiers de randonnées, mêmes ceux qui sont faciles, sont souvent caillouteux et peuvent parfois être glissants (ou le devenir en cas de pluie) : il faut impérativement être bien chaussé... Pour éviter toute mauvaise surprise, et partir dans de bonnes conditions et correctement équipé, je vous conseille de lire mon article "Mode d'emploi pour une randonnée en montagne réussie".

♦ Certaines randonnées ou visites touristiques ont été faites il y a longtemps, aussi les renseignements les concernant peuvent être erronés : changement de parking de départ, tracés modifiés, sentiers ou sites fermés temporairement ou définitivement... Il convient donc de vérifier les informations fournies avant de partir en randonnée ou avant de visiter un site touristique. 

Commentaires   
Pascale MD
# Pascale MD 09-03-2018 12:48
Coucou Sylvie,
Une rando comme je les aime, dans une région que j'aime aussi beaucoup et dans laquelle je ne vais finalement pas assez souvent.
Un régal de te suivre au fil de tes clichés. C'est tout de même "vachement" beau cette nature !
Bises et bonne journée
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-03-2018 13:58
Hello Pascale ! Tout comme toi j'aime beaucoup cette région mais je n'y vais pas assez souvent non plus à mon goût. A cause de la distance... :sad: Même en prenant l'autoroute, Saint-Martin-Vé subie est à 11h de route de chez nous !!! Snif... L'idéal serait de prendre l'avion puis de louer une voiture sur place ensuite, mais on verra ça quand les enfants auront quitté le nid ;-) En attendant je compte bien y retourner quand même en voiture ! Car comme tu dis, c'est vachement beau, et ça en vaut vraiment la peine ! Bonne fin de journée à toi. Bisous.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Pastelle
# Pastelle 09-03-2018 16:39
Les photos sont magnifiques, toutes. La balade est effectivement très variée, il y en a pour tous les goûts ! J'aime tout particulièremen t les vaches qui se prennent pour des chèvres ! :)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-03-2018 18:13
Merci beaucoup Pastelle, voilà un compliment qui me touche sincèrement venant de toi !
Pour ce qui est des vaches qui se prennent pour des chèvres, j'ai bien ri :D Mais en fait tu as raison, c'est un peu ça ! Je suis plus habituée à voir des vaches paissant paisiblement dans des prairies... Et là je t'avoue que j'avais été surprise de voir des vaches dans la forêt et/ou éparpillées un peu partout dans les talus le long du torrent... Comme des chèvres quoi :lol:
Répondre | Répondre en citant | Citer
Marie Thé
# Marie Thé 10-03-2018 08:31
Coucou Sylvie, Comme j'apprécie ce matin, mon passage chez toi et me retrouver dans ces espaces d'une grande beauté dans le Mercantour ! Je suis émerveillée par ces paysages et j'imagine toutes les rencontres faune et flore que vous y avez faites ... Je me régale à chaque fois de vos randos tellement intéressantes, détaillées, comme si j'y étais ... Merci Sylvie pour tous ces bonheurs partagés. Bon w.e. à toi et ta petite famille. Bisous et à bientôt j'espère (pas la forme en ce moment, toux, fébrilité, maux de tête, mais ça va passer)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 11-03-2018 12:15
Coucou Marie-Thé ! Merci à toi de tes fidèles visites par ici. Je suis ravie à chaque fois de pouvoir t'offrir ainsi, via internet, un peu de dépaysement montagnard... Je te souhaite une bonne fin de week-end, en espérant que tu es rétablie. Gros bisous vitaminés.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Passion Nature
# Passion Nature 16-03-2018 12:34
Coucou Sylvie,

Voilà encore un endroit que tu me fais découvrir et ou j'aimerai bien me rendre. La montagne d'alpage est la plus belle je trouve, et j'adore ces prairies herbeuses accompagnées de grosses roches. Merci de me faire découvrir des endroits enchanteurs.
Bisous
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 16-03-2018 14:33
Avec plaisir Caroline !
Comme tu dis c'est véritablement un endroit enchanteur, et c'est un vrai bonheur de partager des coins comme ça... On a de la chance tout de même d'avoir un pays aussi beau ! Bisous à toi et bon week-end.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Francis
# Francis 17-03-2018 16:02
Belle balade aux charmes simples et multiples. Cette cime de la Cougourde rappelle d'autres roches remarquables par leur forme.
Bon weekend
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-03-2018 07:39
Bonjour Francis ! Je pense qu'on doit trouver ce genre de roches remarquables par leur forme dans quasiment chaque massif, si ce n'est tous... La première qui me vient en tête spontanément est la Pierra Menta dans le Beaufortain... Bon dimanche à toi !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Francis
# Francis 18-03-2018 09:47
Tout juste, la Pierra Menta, c'est bien à elle que je songeais, d'autant plus que nos jeunes vivent à proximité et que nous passons le weekend auprès d'eux :-) !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-03-2018 10:08
J'adore le Beaufortain ! Quelle chance tu as ! Profite bien de tous ces merveilleux paysages, et de tes jeunes ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Pascale MD
# Pascale MD 19-03-2018 11:03
Coucou Sylvie,
Suivre tes pas dans chacune de tes randonnées est un réel plaisir surtout dans la mesure ou je me retrouve dans tes clichés dans le genre de lieux dans lesquels je me sens vraiment à ma place ;-)
Merci pour tous tes partages, ton blog est un super repère pour organiser une vadrouille pédestre.
En revanche, que ce soit les vaches, les Brebis ou les chevaux, les voir ainsi avec des cloches, cela m'exaspère, j'ai comme le sentiment que cela doit rendre fou ce son perpétuel...
Bise et bonne journée
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 19-03-2018 11:52
Coucou Pascale ! Et merci ! Ça me fait vraiment plaisir de savoir que tu apprécies mon blog, et que tu t'y retrouves dans mes déambulations pédestres à travers la France, ou ailleurs... Quand on aime la nature, je pense qu'on ne peut que se sentir bien au milieu de tous ces admirables paysages... Par contre pour ce qui est des cloches des vaches ou autres animaux, curieusement je n'ai jamais eu ce sentiment. Je n'y ai même jamais songé... J'adore entendre le son des clarines et du coup je n'ai jamais pensé que ça pouvait énerver les animaux... Cette tradition, dont le but est vraiment de permettre le repérage des animaux égarés, est vraiment très ancienne, car on a retrouvé des clochettes en fer vieilles de 2500 ans. Je me dis que si ça insupportait les animaux, ça se saurait depuis tout ce temps... Du moins je l'espère ! Bonne fin de journée à toi. Bises.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 26-03-2018 08:34
Hello Sylvie,
Alors celle-là je le connais bien, je l'ai faite en hiver, au printemps, en été. L'hiver c'est aussi magique en raquettes !
Effectivement c'est l'une des randos les plus fréquentées du coin ;-) Pour les animaux, oui il y en a, mais je n'en ai pas vu à chaque fois que je l'ai faite. Il y a même un renard qui fréquente les alentours du refuge. Beaucoup l'ont vu, moi pas ! :sad:
La cime de Cougourde, je l'ai faite : c'est une rando super dure avec pas mal de pierriers, presque aussi difficile que l'ascension du Gélas.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 26-03-2018 12:22
Re-coucou !
J'adorerais faire cette rando en raquettes, ça doit être vraiment génial ! Le sentier est balisé ? Ou bien tu y vas parce que tu connais ?
Pour ce qui est du renard, j'en ai entendu parler mais on ne l'a pas vu non plus. Peut-être que c'est plus facile de le voir le matin de bonne heure, ou bien tard le soir ?
Apparemment pour le Gélas, c'est limite alpinisme, alors là sans hésiter je vais m'abstenir. Et du coup pareil pour la cime de Cougourde...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 29-03-2018 10:06
Coucou,
En hiver, tu as les panneaux/balise pour te repérer et comme c'est une rando assez connue, en général il y en a qui ont fait la trace avant toi ! ;-)
Le renard, je ne sais pas, mais en même temps, c'est quand même problématique car des randonneurs vont limite jusqu'à le caresser (j'ai vu des vidéos tourner sur FB) or c'est un animal sauvage...
Tiens en hiver, je te recommande cette rando là si un jour tu viens dans les parages : laterresurson31.fr/.../
Pour le Gélas, c'est surtout long : seul le couloir juste avant le sommet nécessite de grimper, mais rien d'insurmontable (je ne suis pas alpiniste). Mais oui c'est une rando engagée !
Biz
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 29-03-2018 13:20
Hello Nath ! Merci pour ce complément d'info concernant la rando en raquettes au refuge de la Cougourde. J'espère pouvoir la faire un jour ! Et si je fais un séjour hivernal dans le Mercantour, j'en profiterai pour faire aussi la rando en raquettes dans l'Authion : je viens de lire ton article (que je n'ai pas vu passer sur FB, alors heureusement que tu en parles ici...), et ça donne franchement envie ! Pour ce qui est du Gélas, je reste un peu plus dubitative, mais comme il ne faut jamais dire jamais... Merci encore Nath, et gros bisous à toi.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire


Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.