BANNIERE1

Niché à 1 656 mètres d'altitude dans le Parc National des Pyrénées, le lac du Plaa de Prat offre un charmant but de randonnée à la découverte des beaux pâturages d'altitude du Val d'Azun, dans les Hautes-Pyrénées.

Cette randonnée en aller/retour démarre au lac d'Estaing (1 163 m), un lac en bordure de route hautement fréquenté en saison estivale. Les berges du lac du Plaa de Prat sont quant à elle beaucoup plus calmes...

Tirée du livre "Pyrénées 2 - Pyrénées Centrales Françaises : Arrens - Seix" de Roger Büdeler, cette rando vraiment sympa et sans difficulté particulière traverse de bien jolis paysages. Si en plus vous aimez les petits lacs d'altitude tranquilles, je ne peux que vous la conseiller vivement !

Pour nous, c'était en août 2014, accompagnés de notre fille de 15 ans et de notre fils hémiplégique de 19 ans.

lac du plaa de prat14

Ci-dessus et les 2 photos ci-dessous : au départ de la randonnée, sur la large piste,
non loin du lac d'Estaing...

lac du plaa de prat1

lac du plaa de prat2

lac du plaa de prat4Ci-dessus : sur le plateau de la Cétira

lac du plaa de prat7

Ci-dessus : le lac du Plaa de Prat vu d'un côté, et ci-dessous : le lac vu de l'autre côté...

lac du plaa de prat13

 

 lac du plaa de prat

Difficulté : Facile

Départ : Lac d'Estaing (1 163 m)

Arrivée : Lac du Plaa de Prat (1 656 m)

Dénivelé : 493 m

Distance : Environ 12 km A/R

Temps de marche : 4h45 aller/retour 
(Temps de marche donné à titre indicatif, sans les pauses)

 

Accès : Depuis Arrens-Marsous prendre la direction du village d'Estaing par le Col des Bordères, puis suivre la D103 jusqu'au lac d'Estaing.

lac du plaa de prat10


Descriptif :
 Au lac d'Estaing, traverser le Gave de Labat par le Pont du Pescadou et suivre la large piste qui laisse ensuite la place à un sentier de randonnée bien visible montant doucement jusqu'au Pont de Plasi (1 323 m). La pente s'accentue ensuite et se fait plus raide, puis le sentier serpente à travers une forêt de hêtres et de sapins avant de déboucher à l'entrée d'un vallon. On arrive bientôt au plateau de la Cétira (1 591 m), qui marque l'entrée du parc National. Poursuivre dans la vallée jusqu'au petit lac de Langle, un laquet parfois à sec, que l'on longe. Le sentier grimpe à nouveau doucement jusqu'au lac du Plaa de Prat (1 656m) niché sur le plateau suivant.  

parcours lac du plaa de pratParcours du lac du Plaa de Prat - Openrunner2017

lac du plaa de prat5Ci-dessus : le lac de Langle, petit laquet avant l'arrivée au lac du Plaa de Prat

lac du plaa de prat6Ci-dessus : l'arrivée au lac du Plaa de Prat

lac du plaa de prat8
Ci-dessus et les 3 photos ci-dessous : autour du lac du Plaa de Prat

lac du plaa de prat12

lac du plaa de prat9

lac du plaa de prat11

                                INFOS PRATIQUES :

Le plateau de la Cétira marque l'entrée dans le Parc National des Pyrénées. Un panneau indique la réglementation en vigueur : à noter que les chiens notamment y sont interdits.

                                      lac du plaa de prat3

♦ Pour retrouver d'autres randonnées dans les Pyrénées, c'est par ici, et pour des idées touristiques c'est par .


localisation lac du plaa de pratLocalisation du lac du Plaa de Prat - Openrunner2017

Et vous, pensez-vous que vous pourriez aimer et faire cette randonnée ? 

                                                       PRECISIONS UTILES :

 Suite à plusieurs remarques de lecteurs par rapport au handicap de notre fils Jérémie, je pense qu'il est utile de préciser qu'il y a différents degrés d'hémiplégie, et que le fait que notre fils réussisse à faire de la randonnée avec nous ne veut pas dire pour autant que toutes les personnes hémiplégiques ou en situation de handicap réussiraient... C'est bien sûr du cas par cas, et vous seuls pouvez juger des capacités et possibilités de vos enfants ou de vos proches concernés. Si je précise que Jérémie est hémiplégique, c'est juste pour montrer que parfois il est possible de faire des choses inattendues malgré certaines circonstances, et surtout pour rassurer et encourager des personnes valides qui doutent de leurs capacités : ce que Jérémie a réussi à faire, de nombreuses personnes peuvent le faire aussi... Pour en savoir plus sur notre façon de randonner avec notre fils, je vous invite à lire mon article "Rando et handicap" (agrémenté de nombreuses photos), et à consulter mon blog "Hémiplégie et blablabla..." qui retrace toute l'histoire de Jérémie...

 Concernant les difficultés des randonnées, le classement "facile", "moyen" ou "difficile" est donné à titre indicatif, et correspond généralement à la difficulté indiquée dans les topo-guides ou sur les sites internets officiels d'où sont tirées les randonnées. Selon qu'il est débutant, occasionnel ou habitué à la marche, un randonneur n'aura cependant pas la même notion de la difficulté, et une randonnée dite "facile" à la montagne n'est pas comme une randonnée dite "facile" dans d'autres régions. Il ne faut jamais sous-estimer une randonnée, même facile, et tout particulièrement en montagne, et bien prendre en compte son dénivelé : plus le dénivelé est important, plus ça grimpe, avec des pentes plus ou moins ardues et plus ou moins longues... Les sentiers de randonnées, mêmes ceux qui sont faciles, sont souvent caillouteux et peuvent parfois être glissants (ou le devenir en cas de pluie) : il faut impérativement être bien chaussé... Pour éviter toute mauvaise surprise, et partir dans de bonnes conditions et correctement équipé, je vous conseille de lire mon article "Mode d'emploi pour une randonnée en montagne réussie".

Certaines randonnées ou visites touristiques ont été faites il y a longtemps, aussi les renseignements les concernant peuvent être erronés : changement de parking de départ, tracés modifiés, sentiers ou sites fermés temporairement ou définitivement... Il convient donc de vérifier les informations fournies avant de partir en randonnée ou avant de visiter un site touristique. 

Commentaires   

Stéphanie
# Stéphanie 11-09-2017 16:57
De belles photos et encore une très belle randonnée! J'adore les balades dont l'objectif est un lac, ce sont mes préférées!
Ton petit encadré est judicieux!
Oui, tu fais drôlement bien de préciser que la montagne est parfois surprenante et qu'il faut toujours être préparé, informé, entraîné... Ca semble parfois si facile quand on regarde des topos de randonnée ou des blogs!
A bientôt.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 12-09-2017 15:55
Les randos avec un lac sont également mes préférées : je trouve que les lacs ajoutent une certaine magie aux randos...
Quant à l'encadré, je suis contente d'avoir ton ressenti positif, car je me demandais comment ce serait perçu... A vrai dire je ne pensais pas être amenée un jour à apporter ce genre de précisions mais il y a des choses qui m'apparaissent comme évidentes et qui apparemment ne le sont pas pour tout le monde.. Je ne voudrais pas que les gens se méprennent lorsque je parle de "randos faciles"... A très vite.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Marie Thé
# Marie Thé 12-09-2017 18:23
Bonsoir Sylvie, Grandiose cette rando où tu nous emmènes dans les Pyrénées, que du bonheur, quels magnifiques paysages, je m'y vois tout à fait. Très ressourçant, propice à faire le vide dans sa tête, à méditer et admirer cette Nature si belle. A très bientôt
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 13-09-2017 06:10
Coucou Marie-Thé ! Oui je t'y vois bien moi aussi... Dommage que la montagne soit si loin de chez nous, on aurait pu aller se faire quelques balades de temps en temps toutes les deux ;-) A défaut de montagne, j'espère que le beau temps va revenir pour notre rando dans les côteaux et la vallée de l'Evre comme prévu en septembre... A très vite ! Bisous.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Roguidine
# Roguidine 15-09-2017 09:50
Bonjour,
Quelle belle randonnée, un paysage à couper le souffle , pourtant il en faut car avec un dénivelé pareil ! ça a dû monter !! très jolies photos, j'aimerais bien le faire !!! Bonne journée
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 15-09-2017 14:07
Bonjour Roguidine !
Oui ça monte c'est sûr, mais il n'y a vraiment aucune difficulté particulière, alors en prenant son temps ça passe tout seul ;-) Bon, peut-être qu'à force de randonner en montagne chaque année me suis-je habituée aux randos avec des dénivelés... Je sais que cela rebute certaines personnes : il faut donc faire en fonction de ses envies, de sa motivation, et de ses capacités. Toi tu es vraiment très habituée à la marche, alors je pense que tu y arriverais sans problème. Quel est le dénivelé maximum que tu as fait ?
Bon week-end.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Francis
# Francis 15-09-2017 10:25
Les lacs de montagne fournissent de jolis buts de promenades et parfois, une baignade rapide y est possible, très revigorante ! Cette enfilade de lacs est charmante et la dénivelée atteste que, plutôt qu'une promenade, c'est bien une vraie petite randonnée.
Comme le dit Stéphanie, tes rappels sont pertinents. Je suis passé par là en rando vélo-camping en juillet 2008, visibilité 10 m dès l'approche du Soulor, garbure au bistrot de l'Aubisque, évité de justesse la collision avec une vache dans la descente du col !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 15-09-2017 12:40
Oh là là, une baignade dans les lacs de montagne ! Oui certains le font, et j'imagine qu'en effet ça doit être très revigorant comme tu dis, mais franchement tu ne risques pas de m'y voir car pour que je me baigne il faut que l'eau soit chaude, voire très chaude :-*
Tu me fais envie en parlant de garbure : j'adore !
Par contre le brouillard c'est pas cool (en rando pédestre tout comme en rando vélo...), surtout quand il s'invite par surprise... Mais plus que partout ailleurs c'est ça la montagne, et mieux vaut le savoir car "mieux vaut prévenir que guérir"...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Cecile
# Cecile 15-09-2017 12:08
Incroyable que c'est beau avec le soleil !! Nous avions prévu d'y aller mais mais mais.....la météo pufff bref nous sommes allés tout de même au lac d'Estaing et tu verras très bientôt sur le blog qu'avec la brume et les nuages il présente un coté limite inquiétant mais garde toute sa beauté :). Tu as vu je reste très positive sur cette belle région qui ne nous a pas laissé l’opportunité de la découvrir à la chaleur des rayons du soleil. J'imagine que c'était un test, si nous l'avons aimé ainsi nous l'aimerons pour la vie :)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 15-09-2017 14:05
Bravo Cécile pour cet enthousiasme qui reste intact malgré la déception... Je me faisais vraiment une joie pour vous quand j'ai su que vous alliez découvrir cette magnifique région (dont tu vas voir encore quelques randos arriver sur le blog dans les semaines à venir...) et du coup face à cette triste météo à laquelle vous avez eu droit, j'ai eu peur que tu gardes un mauvais souvenir de ce coin et que tu n'aies plus jamais envie d'y remettre les pieds ! Donc ouf, je suis rassurée de voir qu'il n'en est rien, et je me réjouis de découvrir tes reportages sur ton blog :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Caroline T.
# Caroline T. 15-09-2017 12:39
Re re! :-)

Superbe endroit, mais je suis surprise de la taille de ce lac, on dirait une grosse flaque c'est tout. Peut-être du à l'angle de prise de vue?

Bisous
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 15-09-2017 16:46
Re-re-coucou Caroline !
Non ce n'est pas dû à l'angle de vue, on peut effectivement dire que c'est une grosse flaque (du moins en été...) comme tu dis, et comme dirait belle-maman :lol: :lol: Mais perso qu'ils soient de n'importe quelle taille de toutes façons j'adore tous les lacs ! Je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde par contre... Belle soirée et bisous à toi.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 15-09-2017 19:53
Hello Sylvie,
Oh mais vraiment, c'est joli les Pyrénées ! :-) Moi aussi j'aime que les randos aient un but, généralement lac ou sommet. Dis-moi tu sais quelles sont ces fleurs violettes qu'on voit sur ta seconde photo au premier plan ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-09-2017 06:37
Coucou Nath !
Ces fleurs violettes dont tu parles ce sont des aconits. Il faut faire très attention avec cette plante car elle est très toxique : c'est même un poison mortel pour l'homme et pour certains animaux :cry:
Répondre | Répondre en citant | Citer
Roguidine
# Roguidine 15-09-2017 20:57
Bonsoir,
Tu me demandes le dénivelé maximum que je fais !!! alors moi, je ne sais pas !! si je te dis dénivelé max 601 m , ça te parle ? j'ai aussi gain altitude 424 m
dénivelé max 601 m , c'est une rando que j'ai faite en mars , dans ma région ça monte bien mais beaucoup moins qu'en montagne !!! quand j'ai fait les sentiers des douaniers en Bretagne, je regarde mon application , il y a une randonné qui marque,gain attitude :821 ! deux fois plus !! mais je ne sais pas ce que c'est que le gain attitude !!
Bon week-end du patrimoine, bises
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-09-2017 03:19
Bonjour Roguidine,
Le "gain altitude", non, ça ne me parle pas à moi non plus. Mais d'après ce que j'ai lu, sauf erreur, c'est la somme des dénivelés positifs. Et ça, ça me parle ;-)
En fait quand on parle de dénivelé, tout dépend si on parle du dénivelé global ou du dénivelé cumulé. Car il s'agit de 2 choses différentes.
Généralement quand il n'y a rien de précisé, il s'agit du dénivelé global, qui correspond à la différence entre l'altitude de départ, et l'altitude d'arrivée. C'est la cas ici dans cet article : le départ de la randonnée se fait à 1 163 mètres d'altitude, l'arrivée à 1 656 mètres d'altitude, ce qui fait qu'il y a 493 mètres de dénivelé global.
Le dénivelé cumulé c'est autre chose : c'est la somme des dénivelés cumulés positifs et des dénivelés cumulés négatifs, sachant que le dénivelé cumulé positif c'est la somme des dénivelés de toutes les montées, et le dénivelé négatif la somme des dénivelés de toutes les descentes.
Le dénivelé cumulé est plus souvent employé quand on fait des boucles par exemple, qui enchaînent montées et descentes. Tout d'un coup on grimpe de 50 mètres de dénivelé, on redescend de 25, on grimpe à nouveau de 150 mètres, puis on descend de 30, avant de grimper à nouveau etc. On peut ainsi avoir par exemple un dénivelé positif de 250 mètres (qui correspondra au dénivelé total de toutes les montées), et un dénivelé négatif de 150 mètres par exemple (qui correspondra au dénivelé total de toutes les descentes), ce qui donnera un dénivelé total cumulé de 400 mètres. Ce qui donc est différent de 400 mètres de dénivelé global, qui correspond uniquement à des montées.
Je ne sais pas si tu as compris la différence entre tout ça, il faudrait peut-être que je fasse un article sur ce sujet...
Sinon dans tout les cas, quand tu fais 600 mètres de dénivelé, que ce soit un dénivelé global (donc uniquement de la montée) ou un dénivelé cumulé (montées et descentes cumulées), peu importe que tu sois à la montagne ou dans n'importe quelle autre région, tu auras grimpé tout pareil...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Roguidine
# Roguidine 19-09-2017 19:58
Bonsoir,
Je suis perdue dans tes explications, en tout cas quand ça monte trop et trop longtemps je m'arrête un moment pour récupérer je monte bien mais je n'aime pas monter doucement et après ça m'épuise ! lol
je n'ai jamais fait de hautes montagnes, j'ai traversé les Pyrénées en faisant le chemin de Compostelle .
Oui , ça serait bien que tu fasses un article sur les explications, mais je viens au hasard sur ton blog, donc si tu veux bien me prévenir , je ne vois pas quand tu me mets une réponse sur ton blog !!
Bonne semaine et bon courage
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 20-09-2017 02:34
Bonjour Roguidine !
Expliquer les notions des différents dénivelés comme ça en quelques lignes, je me doutais bien que ce serait un peu confus quand on a pas l'habitude de ces termes. Je vais donc écrire un article prochainement sur le sujet, peut-être que ça pourra éclairer certaines personnes, notamment les randonneurs qui débutent.
Je te préviendrai si tu le veux quand il sera en ligne, sinon pour être avisée des articles que je publie, tu peux t'abonner à ma newsletter : il suffit de renseigner ton nom et ton adresse mail dans le petit encadré "Restez informés" en haut à droite de mon blog. Ça n'engage à rien et tu n'es pas pour autant obligée de lire tous les articles bien sûr, tu reçois juste un mail qui t'indique les derniers articles parus sur le blog. Sinon quand tu laisses un commentaire et que tu veux voir ma réponse, il suffit que tu coches la petite case "recevoir une notification par email lorsqu'une réponse est postée" avant d'envoyer ton commentaire. Mais par contre il me semble que tu verras non seulement ma réponse mais aussi tous les autres messages publiés sur l'article en question.
Pour en revenir aux montées, tu dis que tu n'aimes pas monter doucement et le secret c'est justement de monter doucement pour ne pas être épuisé ensuite ;-) Mais si ça peut te rassurer, monter doucement ne m'empêche pas de devoir faire des pauses pour pouvoir récupérer moi aussi... Bonne fin de semaine à toi aussi et à bientôt.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Restez informés !

Pour être au courant de chaque nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "la montagne en photos" et "la mer en photos".

Traduction

A propos

 

photo presentation

 

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je fais de la randonnée depuis 1990.

Ici, vous trouverez quelques conseils mais surtout, je vous fais partager mes randonnées, principalement à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Pyrénées
- Alpes
- Corse
- Bretagne
- Pays de la Loire
- Ile de la Réunion

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée.

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.