BANNIERE1

 

 
logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage : Nath' du blog La Terre sur son 31, Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.


Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

 

 Ce mois-ci, je participe pour la troisième fois dans le cadre de ce 15ème RDV, dont le thème est : "Une spécialité".

          une-spécialité1     une-spécialité1

Si je vous dis "tartiflette", "cassoulet", "choucroute", ça vous parle ? "Bien sûr que oui !", allez-vous me dire, car ces spécialités -ainsi que de nombreuses autres- sont connues bien au-delà de leur région d'origine...

Mais si je vous dis "pâté aux prunes", ça vous parle ? Là, c'est moins sûr... sauf pour ceux qui connaissent le Val d'Anjou, le Segréen, ou les Mauges dans le Maine-et-Loire (49)...

Vous l'avez compris : j'ai donc choisi de vous parler d'une spécialité bien de chez moi, le pâté aux prunes, pour lequel j'ai un petit -ou plutôt un gros, voire un très gros !- faible... Pour tout vous dire, ce gâteau (car oui, c'est un dessert...) est incontestablement mon gâteau préféré, eh oui, rien que ça !

 pâté-aux-prunes


D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours vu maman faire des pâtés aux prunes. J'ai longtemps cru que c'était ainsi dans toutes les familles de France, jusqu'à ce que je comprenne que c'était une spécialité régionale !!!

Ici, en été, on trouve des pâtés aux prunes partout : dans les boulangeries comme dans les grandes surfaces, où un frigo leur est généralement spécialement dédié... On peut aussi bien sûr les faire à la maison... 

Mais, au fait, c'est quoi ce fameux pâté aux prunes ? Tout simplement une sorte de tourte avec des reines-claudes, une variété de prunes spécifique pour ce dessert. 

Autrefois, ce gâteau était cuit directement sur la plaque. Economique, il était souvent servi en dessert dans les noces où, pour l'occasion, il était réalisé en grand.

Il semblerait qu'à l'origine, ce gâteau était cuit après le pain dans les fermes. Lorsque ce mode de cuisson a disparu petit à petit après la guerre 14-18, c'est le boulanger qui a pris le relais, avec les fruits du verger que les habitants lui apportaient. 

Aujourd'hui, le pâté aux prunes a retrouvé sa place dans les campagnes, et il a même sa fête en juillet à Beausse, une petite commune des Mauges dans le Maine-et-Loire (49), non loin de chez moi : la "fête des Rillauds et du pâté aux prunes", à laquelle j'avoue ne jamais être allée... 


Ce qui est top avec ce gâteau, c'est qu'en plus d'être délicieux, il est très très facile à réaliser ! Alors, 
parce que c'est vous, et uniquement parce que c'est vous, je vais vous révéler la recette que j'utilise : 

Ingrédients :
(pour un moule de 6 à 8 personnes)

. 400 g de pâte brisée (ou 2 pâtes à tarte du commerce)
. 1 kg de reines-claude
. sucre
. beurre pour le moule
. 1 jaune d'oeuf

  pâte-brisée panier-reine-claudes  sucre beurre  oeufs 

→ Préchauffer le four à 210°C,
→ Laver les prunes,
→ Beurrer un moule à manqué, et y étaler la première pâte.,
→ Disposer les prunes (non dénoyautées) sur la pâte,
→ Saupoudrer d'un peu de sucre, puis couvrir avec la deuxième pâte, 
→ Bien souder les deux pâtes pour que le jus ne sorte pas pendant la cuisson, 
→ Faire un petit trou au centre de la pâte (très important, car c'est ce qui permet de maintenir l'ébullition du jus de cuisson des fruits, et ainsi de concentrer les arômes des fruits),
→ Battre un jaune d'oeuf avec un peu d'eau, et étaler au pinceau sur la pâte, 
→ Faire cuire pendant environ 45 minutes, et laisser refroidir.


Mes petites astuces :

- Dès que je sors le pâté aux prunes du four, je le couvre immédiatement d'un papier aluminium, afin que la pâte ne durcisse pas trop.
- Afin de faire des pâtés aux prunes toute l'année, même en hiver, je mets plusieurs kilos de reines-claude dans mon congélateur pendant l'été... 
- Pour gagner du temps, j'utilise des pâtes à tarte du commerce, prêtes à étaler. Eh oui, ce n'est pas très glorieux, mais c'est tellement pratique !
- Traditionnellement, ce sont les prunes "reines-claudes" qui sont réputées être les meilleures pour réaliser le pâté aux prunes, mais je la fais parfois aussi avec d'autres variétés de prunes, telles les prunes rouges par exemple.
- Dès que le pâté aux prunes commence à refroidir, je le place au frigo car il est encore meilleur bien frais... à mon goût !

part-de-pâté-aux-prunes 

Voilà, je vous souhaite maintenant un bon appétit car bien entendu, je compte sur vous pour tester cette recette, impérativement !

 

 

   

 

pays-de-loire

 

  

              une-spécialité1   une-spécialité1  

 

 

S'il m'a été facile de choisir de vous parler du pâté aux prunes, il m'est par contre bien difficile de m'arrêter à une seule spécialité... L'envie est grande de vous parler également par exemple de la gâche de Vendée, ou des fouaces du Val d'Anjou... Ce sera pour une autre fois peut-être... Impossible cependant de vous laisser sans vous parler du tourteau fromager, spécialité du Poitou-Charentes que je ne connaissais pas avant de rencontrer mon mari.

tourteau-fromager


Le tourteau fromager tient son nom de "tourterie", terme patois poitevin qui signifie "gâteau". Cette spécialité poitevine est donc une pâtisserie... à base de fromage de chèvre frais (c'est bien dommage, je ne vois pas la tête de ceux qui ne connaissent pas. Sans doute est-ce la même que moi lorsque j'ai su ça la première fois...). Cette révélation est donc un peu déconcertante de prime abord mais je vous rassure, le goût du fromage frais est tellement léger que même ceux qui n'aiment pas le fromage aiment ce gâteau. 

Le tourteau fromager est également surprenant en raison de sa croûte qui forme un dôme tout noir. Ceux qui ne sont pas habitués ont tendance à vouloir couper cette croûte noire, qui n'a pourtant pas le goût de brûlé. C'est donc volontairement que le dessus est calciné, et l'intérieur est très léger et moelleux. 

Ce tourteau fromager du Poitou vient plus précisément du pays mellois. Autrefois, il était préparé dans un plat en terre décoré, au fond arrondi, que possédait chaque famille, et était traditionnellement servi pour le vin d'honneur à l'occasion des mariages. Aujourd'hui il est encore bien présent, à Pâques notamment, mais aussi au moment du fromage, du dessert, du petit-déjeuner ou bien du goûter. 

Il parait qu'il est facile à réaliser, cependant la cuisson demandant une grande technique, je n'ai jamais été tentée d'essayer. Je ne sais que le manger : un pur délice !

part-de-tourteau-fromager

 

FRANCE-poitou-charente

 

Et vous, avez-vous déjà fait un tourteau fromager ? En avez-vous déjà mangé ?

                Et le pâté aux prunes, vous connaissez ? Avez-vous l'intention d'essayer la recette ? 

Commentaires   

Florence Gindre
# Florence Gindre 01-10-2014 16:29
Mmmmm, le pâté aux prunes ! Il aura été à l'honneur ce mois-ci.
Il ne me semble pas en avoir goûté, ni même du tourteau fromager.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 01-10-2014 19:57
Si tu avais goûté au pâté aux prunes, je pense que tu t'en souviendrais... ;-)

Il n'est pas encore trop tard pour acheter des reines-claudes, on en trouve encore dans les magasins. Alors à ton fourneau... Et n'oublie pas de revenir par ici pour m'en dire des nouvelles.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Compteur LesVadrouil
# Compteur LesVadrouil 01-10-2014 17:38
Et bien moi je sais ce que c'est que le pâté aux prunes ... mais uniquement depuis ce jour ;-)

Une autre participante au RDV #EnFranceAussi en a parlé aussi, donc je l'ai découvert juste avant ton article ;-)

Je n'ai jamais goûté mais ça m'a tout l'air excellent !

Par contre je ne raffole pas spécialement du tourteau fromager, c'est cet aspect et ce petit goût de brûlé du dessous qui ne m'attire pas vraiment ... mais l'intérieur n'est pas trop mauvais sinon ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 01-10-2014 20:00
Ah bah mince alors, moi qui pensais que tout le monde aimait le tourteau fromager. Je sais que c'est souvent la croûte qui rebute... Moi ça ne me dérange pas, mais il est possible de l'enlever, et là on peut vraiment bien apprécier l'intérieur. J'avoue d'ailleurs que j'aime mieux sans la croûte ! ;-)

Quant au pâté aux prunes, il ne te reste plus qu'une chose à faire : foncer acheter des reines-claudes pour tester la recette...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 01-10-2014 19:09
Le pâté aux prunes a du succès auprès de la petite communauté En France aussi...
Pareil e tourteau fromager ne me tente pas trop !
Merci de ta participation gourmande !

Je me permets de te dire que ton blog rame un peu, j'ai eu énormément de mal à me connecter...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 02-10-2014 12:01
Eh oui, quel succès pour ce fameux pâté aux prunes. Ce n'est pas le cas du tourteau fromager apparemment !
Oui mon blog rame, et ça m'embête bien ! J'ai signalé le problème à mon hébergeur, car ce n'est pas la première fois. :sad: Snif ! ...
Répondre | Répondre en citant | Citer
la pingsheuse
# la pingsheuse 01-10-2014 21:01
hahaha deux pâtés aux prunes pour cette édition.et c'est super drôle parce qu'on est aux deux bouts de l'Anjou historique. Comme quoi c'est bien une spécialité d'Anjou! mais en revanche si tu viens lire mon billet tu verras que je ne suis beaucoup moins inflexible que toi avec la recette. mais bon moi je me contente de l'acheter chez le boulanger :lol: j'suis beaucoup plus flemmarde
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 02-10-2014 11:54
Oui j'ai bien lu ton article, et j'ai même écrit un commentaire... Malheureusement j'ai un problème avec les commentaires sur ton site : je n'arrive pas à les envoyer, on me demande de créer un compte google+ ou blogger. J'ai donc créé un compte google+ vite fait, réécrit mon commentaire, mais sans succès au moment de l'envoyer ! Snif ! (idem pour les précédents RDV)
Effectivement j'ai vu que tu étais beaucoup moins inflexible que moi en ce qui concerne le pâté aux prunes, c'est pourquoi dans mon commentaire je voulais vous dire de garder vos tomates, si jamais l'envie vous prenait d'avoir envie de m'en balancer en lisant que j'utilise des pâtes brisées...
Répondre | Répondre en citant | Citer
la pingsheuse
# la pingsheuse 02-10-2014 15:45
ah bon?? les coms ne passent pas, crotte! peut être parce que le blog est en cours de migration chez WP (?)
pas de souci pour les tomates, je les garde pour une tarte tomates avec de la pâte feuilletée. :P
En fait j'ai couru tout le net pour trouver LA recette de la pâte si particulière du pâté aux prunes ( parce qu'en vrai c'est ça qui est bon: la pâte) je n'ai pas trouvé et ça m'a hérissé le poil de voir autant de marmiton.com donner une fausse recette en jurant que c'est l'authentique. d'où mon ton inflexible. C'est un peu comme la quiche lorraine tout le monde sait la faire, elle n'a plus rien à voir avec la traditionnelle mais c'est bon quand même.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 02-10-2014 18:29
Pour le problème des coms, si les autres y arrivent, le problème vient peut-être de moi ? Mais je ne comprends pas ce qu'il faut que je fasse. Quand ton blog aura migré, je verrais si ça change à ce niveau là... En attendant je me sens un peu frustrée de ne pas pouvoir laisser de commentaires sur ton blog, car je voulais te parler du miget... Tu connais ?

Pour la "vraie" recette de la pâte, je vais essayer de chercher mais, si tu n'as pas trouvé sur le net, je pense que je ne vais pas trouver non plus. Je vais demander à ma maman, qui n'en fait plus maintenant car elle trouve que c'est trop long à cause de la pâte à faire (c'est pour ça que je triche ! :P ). Je ne sais pas si elle faisait des pâtes brisées ou une autre pâte.

Le mystère reste entier : à suivre... :lol:
Répondre | Répondre en citant | Citer
nathalie
# nathalie 02-10-2014 07:31
ah le pâté aux prunes !! moi j'adore aussi.. j'en ai fais plusieurs cette année et c'est vraiment toujours aussi bon, et je préfère nettement ceux que l'on fait à la maison plutôt que ceux achetés en boulangerie, enfin c'est mon goût !
Quand au tourteau fromager je ne connaissais pas non plus avant que tu nous en parles avec Philippe... et c'est vrai que c'est super bon, mais je ne raffoles pas non plus de la croute, l'intérieur est nettement meilleur. J'en ai acheté çà fais déjà un moment, mais Olivier n'avait pas spécialement apprécié depuis je n'en ai pas racheté, il préfère de loin, et moi aussi dailleurs, le pâté aux prunes... lol ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 02-10-2014 12:05
Tu fais la pâte ou tu achètes des pâtes brisées ?

Moi aussi j'en ai fait plein cette année, et je continue d'en faire avec les prunes qui sont dans le congélateur...

Pour les tourteaux fromagers j'aimerais bien en acheter plus souvent mais c'est difficile à trouver par ici. Tu les prends où toi ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
malicyel
# malicyel 02-10-2014 23:48
Je connais le tourteau au fromage depuis que je suis petite... et j'adore, ce gateau c'est juste du bonheur
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-10-2014 08:49
Ah, enfin quelqu'un qui aime le tourteau fromager ! Ça fait plaisir... Je suppose que si tu le connais depuis que tu es toute petite, c'est que tu dois être de la région Poitou-Charente s... Moi je l'ai découvert sur le tard...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sév
# Sév 03-10-2014 08:34
Haaan, j'ai un filet de bave qui coule tout seul, là !!!
Le deuxième pâté aux prunes de la tournée, mais avec ta photo et ta recette, je me rends mieux compte de ce que c'est et ça me fait très envie :)
Je connais le tourteau fromager depuis bien longtemps car une personne de ma famille a travaillé dans l'agro-alimenta ire et son ancienne boîte en commercialisait . Certes, c'était de l'industriel, mais je trouvais ça plutôt bon ! Moi qui ne court pas après le fromage de chèvre...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-10-2014 08:53
Bienvenue au club des tourteaux fromagers... J'ai bien cru que la fameuse croûte noire avait rebuté tout le monde ! :lol:

Quant au pâté aux prunes, n'hésite pas à en faire, et tu m'en diras des nouvelles...
Répondre | Répondre en citant | Citer
la pingsheuse
# la pingsheuse 05-10-2014 06:50
dis donc Sev, elle n'était pas belle ma photo?
tu fais un mix des deux photos, la sienne et la mienne et tu es pile poil dans le vrai
mais ne suis surtout pas la recette de Sylvie...tu vas devenir accroc et y'a un risque que l'Alsace nous pique notre spécialité :o
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 05-10-2014 11:07
Tu me fais trop rire... :-) Merci pour tes très sympathiques passage par ici.
Et vive les pâtés aux prunes ! Vive l'Anjou et vive l'Alsace (qui ne nous piquera pas notre spécialié, que nenni, hein ?...).
Et bien sûr vive la France et toutes ses régions, et toutes ses délicieuses spécialités !
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 05-10-2014 15:00
Bien qu'étant de l'Anjou et ayant eu une mère cuisinière, je n'ai pas souvenir d'avoir vu faire des pâtés aux prunes à la maison. Je pense que nous étions plus tournés vers la Loire Atlantique ou la Vendée et je suppose que le pâté aux prunes serait plus angevin à la base ? En plus, j'avoue que ce n'est pas mon dessert préféré, enfin ça dépend des prunes surtout, si elles sont bien ou trop piquantes :)
Sinon, pour le tourteau, je me souviens de ma déception quand j'avais appris de quoi il s'agissait. Ce truc m'intriguait et j'avais très envie d'y goûter... mais pffff, je n'aime pas le fromage... dommage !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 06-10-2014 08:31
Je te confirme que le pâté aux prunes est bien angevin à la base, et donc je suis très surprise que ta maman n'en faisait pas... Comme je le dis dans mon article, je mangeais ce dessert comme on mange un yaourt, et je pensais donc que c'était comme ça dans toutes les familles de France ! Pour les prunes qui sont plus acides, il faut mettre un peu plus de sucre pour adoucir. Sinon pas de problème, tu peux me laisser ta part, je peux en manger plusieurs d'un coup j'adore trop ça ! :P
Pour le tourteau il y a des gens qui n'aiment pas le fromage et qui pourtant aiment ça. C'est le cas de Jérémie par exemple... Enfin bon, si je comprends bien, ce n'est pas toi qui va te lancer dans la réalisation d'un tourteau fromager...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Pastelle
# Pastelle 05-10-2014 17:59
Si je mets des prunes non dénoyautées ça va crier dans ma chaumière...
Ca change quelque chose d'enlever les noyaux ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 06-10-2014 06:19
Normalement, il ne faut effectivement pas dénoyauter les prunes, car les noyaux apportent une petite saveur supplémentaire. Je n'ai jamais fait de pâté aux prunes en enlevant les noyaux, mais si tu as des enfants qui risquent de ne pas apprécier et de râler, je comprends... Moi je suis pour la paix des familles alors promis juré, je ne dirais rien à personne. ;-) Et tu me diras ce que ça donne : est-ce que les prunes vont rester en entier ou se transformer en compote ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
Pastelle
# Pastelle 06-10-2014 13:12
Pas des enfants mais un mari, c'est un peu pareil non ? :lol:
Il déteste quand il y a des noyaux, des arêtes, et autres objets indésirables dans ses plats. Il ne mange pas de clafoutis avec des noyaux, par exemple. Je vais donc tester ta recette en divisant mon plat en deux, un côté avec noyau et un autre sans. Surtout ne répète pas ça aux puristes ! :oops:
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 07-10-2014 09:24
Mdr pour ton mari ! :lol: Je compatis... Mais pour les arêtes, je suis comme lui...
Trève de plaisanterie : je trouve que ton idée de faire un côté avec noyaux et l'autre côté sans noyaux est excellente ! Et ne t'inquiète pas, personne d'autre que nous 2 ne le saura ! lol ! :lol: Tu sais je ne suis pas mieux avec ma pâte brisée : les puristes doivent s'arracher les cheveux...
Je te souhaite un bon appétit. Tu me diras ce que tu en penses (et ce que ton mari en a pensé aussi...).
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ophelie
# Ophelie 08-10-2014 23:19
Ohhhhh mais c'est appétissant tout ça !! Des belles découvertes qui font saliver !! Je ne connais ni le pâté aux prunes ni le tourteau fromager à te lire je le regrette presque !! :P
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-10-2014 12:10
Ah ah, il n'y a pas que moi qui ai des lacunes... ;-) J'espère bien que ça te fait saliver au point que tu auras envie de faire un pâté aux prunes ! Pour le tourteau fromager, j'avoue que moi-même je ne me suis jamais lancée à en faire. Il faudra venir en manger un dans le coin...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Marie Thé
# Marie Thé 29-09-2015 07:43
Miam, miam, Incontournable pâté aux prunes, qui a toujours beaucoup de succès auprès de la famille, des amis, qui ne sont pas de la région
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 29-09-2015 13:01
C'est vrai que c'est toujours marrant de voir que certains plats qui nous sont familiers ne le sont pas du tout pour d'autres. En tout cas le pâté aux prunes fait souvent l'unanimité, à moins de ne pas du tout aimer les prunes ! Moi, c'est mon petit pêché mignon... parmi d'autres !!!
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Restez informés !

Pour être au courant de chaque nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "la montagne en photos" et "la mer en photos".

Traduction

A propos

 

photo presentation

 

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je fais de la randonnée depuis 1990.

Ici, vous trouverez quelques conseils mais surtout, je vous fais partager mes randonnées, principalement à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Pyrénées
- Alpes
- Corse
- Bretagne
- Pays de la Loire
- Ile de la Réunion

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée.

Certaines randonnées ou visites touristiques ont été faites il y a longtemps, aussi les renseignements les concernant peuvent être erronés (changement de parking de départ, sentiers modifiés ou fermés etc). Il est donc impératif de vérifier les informations fournies avant de partir en randonnée ou de visiter un site.  

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.