BANNIERE1

Dans la haute vallée de l'Arve en Haute-Savoie, entre Chamonix et Saint-Gervais-les-Bains, le petit village alpin de Servoz offre trois petites boucles aux raquetteurs ou, selon les conditions d'enneigement, aux piétons...

En partant du coeur du village, avec cette boucle des Berges de l'Arve, on se retrouve immédiatement en pleine nature, dans une forêt qui longe les berges de l'Arve.

Tirée de la brochure "Itinéraires de raquette à neige au Pays du Mont-Blanc" (rebaptisée depuis "Raquette à neige au Pays du Mont-Blanc"), téléchargeable sur le site officiel de la vallée de Chamonix et disponible sur place dans les offices de tourisme, cette boucle très courte et très facile, accessible à tous, est surtout l'occasion de découvrir l'architecture traditionnelle de Servoz.

En ce qui nous concerne, en ce mercredi de février 2012, avec notre fille de 13 ans et notre fils hémiplégique de 17 ans, nous avons choisi cet itinéraire parce que, pour notre plus grand plaisir, il neigeait à gros flocons et que nous ne voulions pas nous aventurer sur un parcours de haute montagne.

Et puis surtout, nous voulions profiter de cette journée neigeuse pour faire de la luge l'après-midi, la maison de location étant équipée de deux luges et d'un magnifique terrain privé pour en faire ! 

Pour être honnête, ce petit itinéraire dans Servoz ne m'a pas pas laissé un souvenir extraordinaire, contrairement à la partie de luge inoubliable qui a suivi...

Voir tomber la neige a quelque chose de magique pour nous, qui en voyons si rarement dans notre département de Maine-et-Loire... Par contre, pas facile de faire des photos quand il neige ! De cette promenade, je n'ai donc que cette vue de l'église de Servoz à vous offrir : 

 

 Servoz

 

Difficulté :  Très facile 

Départ :  Parking de la salle Jean Morel à Servoz

Boucle balisée

Dénivelé : 20 m 

Longueur : 1,8 K

Temps de marche : 0h40 A/R
(Temps de marche donné à titre indicatif, sans les pauses)

    

Descriptif : Comme pour chacun des itinéraires présentés dans le topo-guide, il y a un panneau d'entrée au départ de la balade. Il suffit ensuite de suivre le fléchage pour parcourir l'itinéraire en toute sécurité. Un plan de situation vous attend à chaque carrefour.

 

 carte-boucle- berges-arve

Plan tiré de la brochure "itinéraires de raquette à neige au Pays du Mont-Blanc"

  

carte-boucle-des-berges-de-larve

Cette très courte boucle pourrait-elle avoir un intérêt pour vous ? 
 

Commentaires   

Memjo
# Memjo 02-04-2015 20:10
Bizarre, j'ai bien reçu la notification pour cet article, mais pas pour l'article concernant "En France aussi" !!!

J'ai pensé à toi dimanche car nous sommes allés à une ciné conférence d'un couple qui a fait le tour de France à pieds par les GR... 1 an, 6 000 km à pieds (j'avais mis un lien sur facebook).

Ton unique photo est vraiment très belle, bravo !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 02-04-2015 18:22
Si par notification tu veux dire newsletter alors c'est normal, car pour l'instant je n'ai rien envoyé pour l'article de EN FRANCE AUSSI... Maintenant j'essaie de mettre 2 articles en ligne chaque semaine, et je les groupe sur une seule newsletter, car j'ai peur de lasser les gens avec des newsletter trop rapprochées...

Je n'ai pas vu tout de suite le lien que tu as mis sur facebook, et pour l'instant je n'ai pas encore eu le temps de regarder, mais je suis très admirative envers ceux qui font ce genre d'expérience.

Pour ce qui est de la photo, merci beaucoup ! D'autant plus que je suis surprise que tu l'apprécies, car moi je la trouve pas terrible !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Memjo
# Memjo 02-04-2015 20:34
Oui voilà, c'est ça, je n'ai pas reçu de mail quoi. Je n'ai pas pensé que c'était volontaire car sur mon blog, le postage d'un article génère automatiquement l'envoi d'un mail aux abonnés.

Oui, il y a de quoi être admiratif car pfiouu, ils ont eu des étapes assez dures, surtout en montagne forcément. Là ils repartent pour faire le tour de toutes les iles françaises. Ils commencent par la Corse mi-avril. Et ils ont maintenant une petite fille de 16 mois avec eux !

Sans doute que tu n'apprécies pas cette photo car tu pensais faire mieux en y étant. Moi qui n'y étais pas, forcément je n'ai pas le même regard. Je trouve que le ciel gris fait tellement bien ressortir le blanc de cette église que c'est très beau !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-04-2015 07:00
Je viens de voir ton petit message sur facebook, qui m'a permis de partager le lien sur ma page perso FB. Comme ça je vais pouvoir le retrouver facilement le jour où j'aurai un peu de temps pour faire de la lecture... Le seul souci c'est que j'ai tellement de choses "en attente" que souvent ensuite je zappe ! Je m'éparpille, je m'éparpille !

Dans ce genre d'histoires, en plus de l'aventure en soi, ce qui m'étonne toujours c'est le côté matériel : je me demande comment ils font pour vivre financièrement puisqu'ils arrêtent de travailler pendant aussi longtemps !!!

Et pour la photo, c'est vrai que le regard est différent selon le côté où on se trouve : la personne qui prend la photo, ou bien celle qui la regarde ! Anne Jutras a d'ailleurs mis un article à ce sujet tout récemment, concernant le syndrome de l'insatisfactio n par rapport à ses images. J'imagine que tu as du le lire...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Memjo
# Memjo 12-04-2015 17:03
Ne t'inquiète pas, on est tous au même point avec le temps, et les blogs sont faits pour passer de bons moments d'enrichissemen t, pas pour nous stresser encore plus ;) Je te signalais juste ce couple de randonneurs mais ce n'est pas grave si tu n'as pas le temps d'étudier leur cas de plus près. Pas de souci.

Pour financer ce genre d'aventure, sans doute faut-il avoir fait pas mal d'économies et puis compter faire du "service après vente" après le voyage : livre, soirées film et débat... Dans le cas de ce couple, déjà ils ont pris l'option de dormir chez l'habitant, gratuitement. Avec internet maintenant, il suffit d'ouvrir un site et de faire de la pub pour l'opération et si on a un bon réseau, visiblement on ne dort jamais dehors :) Le fait qu'ils voulaient lever des fonds pour Handicap International a du aussi jouer pour qu'ils aient une bonne "réputation" dans les régions où ils sont passés.
Là en plus ils ont la chance d'être associés à "Connaissance du Monde", je ne sais pas si tu connais cette organisation ? En résumé, elle propose dans beaucoup de villes de France (pour nous à Cholet et Clisson pour les salles les plus proches) des films "touristiques" (le thème est toujours un pays, ou une région, mais c'est la première fois que j'y vois le film de randonneurs) commentés par celui qui a fait le voyage lui-même. Donc là pour eux, c'est sûrement source de revenus. A Cholet, la salle était quasi pleine (à Interlude). En plus, il y a toujours un entracte avec vente du dvd, et quelques fois de livres sur le pays en question. Là le couple a fait plusieurs livres et le dvd; la vente a très bien marché (plus qu'ils ne pensaient sûrement car ils ont du aller chercher d'autres livres en dehors de la salle à un moment). Il faut dire qu'ils ont bien pensé leur truc car ils ont également fait un livre pour enfant, et j'ai l'impression que ce livre s'est très très bien vendu !

Non, je n'ai pas lu l'article dont tu parles chez Anne Jutras.... quand je te dis que je n'arrive plus à suivre ;) Merci, j'irai voir ça un peu plus tard quand j'aurai plus de temps libre...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 13-04-2015 08:39
Oui c'est vrai que ce genre d'aventures est souvent suivi de films, livres etc. Je pense que lorsqu'on fait ce genre d'expériences on doit avoir tellement envie de partager ensuite que la plupart du temps ça doit venir naturellement, sans même parler du côté financier... Mais puisqu'il faut bien vivre, autant en profiter pour joindre l'utile à l'agréable, surtout que comme tu dis aujourd'hui les possibilités sont nombreuses pour se faire de la publicité. Et puis je pense qu'à la base ceux qui font ça sont tellement passionnés qu'ils s'arrangeront toujours pour trouver des solutions ! Je trouve ça chouette de pouvoir vivre ses rêves. Parfois, il suffit juste de vouloir oser les vivre... Moi je fais plutôt partie de ceux qui n'osent pas...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 08-05-2015 20:58
Je fais aussi partie de ceux qui n'oseront jamais partir comme ça. Mais, si on se compare aux autres, avouons que nous faisons partie de ceux qui sont passionnés par tout un tas de sujets qui remplissent (trop parfois) nos vies; il y a tant de gens qui, sortis de leur travail, et de leurs tâches ménagères ou obligatoires, n'ont envie de rien, ne s'intéressent à rien (si ce n'est parfois passer leur temps justement à se comparer aux autres et à les critiquer). Nous avons quand même la grande chance d'avoir ce tempérament qui nous aidera en toutes circonstances et nous permet d'avoir une vie tellement plus enrichissante ! Alors tant pis pour la grande aventure, nos petites aventures sont pas mal non plus ;)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 09-05-2015 11:15
Oui tu as raison. J'aime cette façon de voir les choses... Et c'est d'ailleurs souvent ce que je me dis quand je vois des personnes qui ont l'air de ne pas savoir comment remplir leur vie. Alors que nous ne voyons pas les journées passer, certains ne savent pas les occuper... Il y a pourtant tellement de centres d'intérêt et d'occupations possibles, j'ai du mal à comprendre. Je sais que toute la différence est d'abord dans la tête, je veux dire par là que c'est avant tout une question de tempérament. Alors oui, longue vie à nos petites aventures si enrichissantes qui au final valent bien une belle grande aventure !
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 25-05-2015 09:06
Ca fait des années que ce sujet me préoccupe et me pose question : pour quelles raisons ai-je cette capacité, alors que j'ai eu une éducations des plus banales, et pas certaines autres personnes ? Je ne sais pas si j'aurai un jour la réponse...
Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit, il y a quelques mois on m'a parlé d'une femme tout juste à la retraite et en pleine santé qui s'est suicidée parce qu'elle ne savait pas à quoi occuper ses journées depuis qu'elle n'allait plus au travail (elle a laissé un mot qui expliquait cela)... Ca m'a beaucoup perturbée alors que je ne la connais absolument pas ! Quelle tristesse ! Et là je mesure notre chance !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 25-05-2015 10:53
Même si moi aussi je trouve ça d'une grande tristesse, je ne suis pas du tout surprise par le cas de suicide dont tu parles, car il y a beaucoup plus de cas comme ça que l'on pourrait penser !!!

Autour de moi, j'ai déjà fait plusieurs constats surprenants : la plupart des mamans que je connais sont contentes de reprendre leur travail à la fin de leur congé maternité, de quelque durée qu'il soit, car elles ne se verraient pas en permanence à la maison. Moi, si !!!!!

De même, si demain je gagnais au loto, la première chose que je ferais serait d'arrêter de travailler pour vaquer à d'autres occupations. Plusieurs personnes avec qui j'en ai discuté m'ont dit qu'elles n'arrêteraient pas complètement leur travail...

Voilà, tout est dit (ou presque...) ! Je pense que ce n'est pas une question d'éducation mais plus de parcours de vie et d'évolution personnelle...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 02-06-2015 20:16
Comme je te comprends !!! On a donc évolué de la même façon ;) Quand même, je pensais que la façon dont on a vécu nos premières années pouvait influer. Je me disais que tous ces gamins d'aujourd'hui à qui on battit des plannings d'enfer avec des tas d'activités seront complètement démunis quand ils se retrouveront livrés à eux même un jour, sans personne pour leur dire quoi faire ! A voir....
Quant à la nécessité de travailler à tout prix, me revient en écho les mots d'une femme qui disait : "bon, le matin ça va parce qu'il y a le ménage et la cuisine. Mais l'après-midi quoi faire, quelle désolation, c'est long !" J'en aurais pleuré d’entendre ça, quelle vie ratée !!! Et ce n'était pas une femme avec un poste à responsabilité épanouissant, absolument pas. Juste que si personne ne lui dit quoi faire, à part le ménage et la cuisine, après il n'y a plus rien qu'elle sache faire toute seule pfiouuu ! Et combien comme ça !!!
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-06-2015 08:36
Oui c'est ça en fait, les mamans que je connais qui ne voudraient pas arrêter de travailler, même si elles en avaient les moyens, c'est parce qu'elles s'ennuieraient chez elles (ou alors parce qu'elles veulent garder une vie sociale, comme si en arrêtant de travailler on en avait plus) !!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!! :o C'est fou ça !!!!!!!!!!!!!! Et en plus, elles ont des enfants en bas âge !!!!!!!!!!!!!!! ! Et le pire, c'est qu'elles sont majoritaires à penser comme ça !!!!!!!!!!!!!!! !!!!
Oui, on a évolué de la même façon, et ça me fait plaisir quelqu'un qui pense comme moi, car on est tellement peu à penser ainsi...
Répondre | Répondre en citant | Citer
MemJo
# MemJo 05-06-2015 19:17
Ca me fait plaisir aussi. Ca redonne de l'espoir en l'humanité.. Tout le monde ne vit pas pour travailler plus afin de gagner plus ouffffffffffff
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 06-06-2015 08:40
:-) :-) :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Restez informés !

Pour être au courant de chaque nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "la montagne en photos" et "la mer en photos".

Traduction

A propos

 

photo presentation

 

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je fais de la randonnée depuis 1990.

Ici, vous trouverez quelques conseils mais surtout, je vous fais partager mes randonnées, principalement à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Pyrénées
- Alpes
- Corse
- Bretagne
- Pays de la Loire
- Ile de la Réunion

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée.

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.