BANNIERE2

Nos vacances en 2008 : les Alpes (Haute-Savoie et Savoie)

Pour les vacances d'été 2008, direction les Alpes pour une semaine en Haute-Savoie, suivie d'une semaine en Savoie, avec notre fille de 9 ans et notre fils hémiplégique de 13 ans.

La première semaine, nous avons loué un logement à Combloux, en Haute-Savoie.

La deuxième semaine, nous étions en location à Lanslebourg, en Savoie.

 vacances2008

 

Semaine 1 : Combloux (Du 26 juillet au 02 août 2008)   

- Les chalets de Miage (1 570 m)
- Le lac Blanc (2 352 m) et les lacs des Chéserys (2 211 m)
- Le lac du Roy (1 665 m)
- Le sentier du Grand Balcon Sud jusqu'à Montenvers
le lac de Peyre (2 075 m) et le col de Balafrasse (2 245 m)
- le lac Bénit (1 452 m)

 

La grotte de l'Aven Armand

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la dix-neuvième fois dans le cadre de ce 31ème RDV, dont le thème est : "La France souterraine". 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Quand je pense à la "France souterraine", je pense entre autres aux villages troglodytes et aux caves à champignons, mais ce sont surtout des grottes que je vois défiler dans ma tête. Car des grottes, j'ai eu la chance d'en visiter beaucoup : des grottes avec des stalactites et des stalagmites, des grottes avec des rivières souterraines, des grottes avec des dessins sur les murs...

J'aime les grottes. Chaque visite est pour moi un réel enchantement et m'apporte un brin de magie.

Il y a cependant une grotte qui à mes yeux surpasse toutes les autres, une grotte qui m'a procuré une émotion intense jamais ressentie dans aucune autre, une grotte dont je garde un souvenir si extraordinaire que j'avais envie de le revivre avec vous aujourd'hui : la grotte de l'Aven Armand.

Je vous emmène donc à Hures-la-Parade en Lozère, à 970 mètres d'altitude, entre Meyrueis et Sainte-Enimie...

A la base, c'est un séjour randos qui nous attendait pour nos quelques jours dans les gorges du Tarn pour ce grand week-end de l'Ascension 2013. Mais face à une météo capricieuse, il nous a fallu sortir le plan B, dont l'Aven Armand faisait partie... C'est donc grâce au mauvais temps que nous nous sommes retrouvés ce jour-là sur -ou plutôt sous !- le causse Méjean.

L'hyrôme et ses anciens moulins

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la dix-huitième fois dans le cadre de ce 30ème RDV, dont le thème est : "Sentiers méconnus". 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Tout a commencé par une randonnée dans les Alpes il y a 26 ans : c'est comme ça qu'est née ma passion pour la rando... A cette époque là, je ne m'imaginais même pas randonner ailleurs qu'à la montagne ! Hélas, habitant bien loin de toute région montagneuse, il me fallait attendre les vacances pour pouvoir parcourir les sentiers... 

Petit à petit, au fil des années, l'envie m'est venue de fouler des sentiers ailleurs, afin de découvrir des lieux qui me faisaient rêver... Au final, toujours des coins touristiques, loin de chez moi... 

Finalement, ce n'est qu'il y a peu de temps que j'ai enfin eu la révélation : découvrir les sentiers de ma région, des sentiers sans montagne et pas forcément très touristiques... Car oui, il y a bel et bien des sentiers de randonnée dans "mon" Maine-et-Loire natal et les départements qui le bordent !

A mes yeux, c'est ce genre de sentiers, ceux auxquels on ne pense pas forcément tout de suite, qui représente les sentiers méconnus, et au final, force est de constater qu'il y en a de forts jolis, à l'image de celui que je vous invite à découvrir aujourd'hui.

Je vous propose en effet de me suivre pour une randonnée de 15 kilomètres le long de l'Hyrômedans la région de Chemillé en Anjou, dans le Maine-et-Loire. 

L'Hyrôme, c'est une rivière. Et autrefois, sur à peine 25 kilomètres, cet affluent du Layon faisait tourner pas moins de 29 moulins à eau !

Issu du site de l'office de tourisme de Chemillé-Melay, ce circuit permet d'en découvrir les vestiges qui s'échelonnent le long de la rivière, tout en cheminant au coeur d'une jolie vallée

Si l'itinéraire ne présente aucune difficulté, sa longueur peut en être une pour certains, en particulier si vous avez de jeunes enfants ! 

Avec notre fille de 16 ans et notre fils hémiplégique de 20 ans, nous avons réalisé cette randonnée par une belle journée ensoleillée fin juin 2015, sans souffrir de la chaleur pour autant car le parcours est ombragé la plupart du temps.

Au final, cette boucle très plaisante m'a fort agréablement surprise, et donné l'envie de parcourir d'autres sentiers dans la région.

A découvrir, en prévoyant le pique-nique pour la pause du midi bien sûr...

lhyrome

Les fleurs de nos montagnes

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la dix-septième fois dans le cadre de ce 29ème RDV, dont le thème est : "Trésors de la montagne". 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Un trésor, de quelque nature qu'il soit, est quelque chose de précieux...

Alors bien sûr, la montagne regorge de trésors en tous genres, mais ce qui s'y distingue à mes yeux, ce sont les fleurs.

Ces fleurs de toutes les couleurs qui habillent et illuminent les paysages, quasiment à chacun de nos pas :

 

♦ Les beautés roses...

epilobe-alpesEpilobes 

Nos vacances d'hiver en 2011 : le massif central

Pour notre deuxième séjour hivernal en montagne, nous avons choisi de découvrir le massif central, en nous demandant s'il y aurait suffisamment de neige pour faire des randonnées en raquettes... 

C'est à Super Besse, dans le Puy-de-Dôme, en Auvergne, que nous avons séjourné une semaine du 26 février au 05 mars 2011, avec notre fille de 12 ans et notre fils hémiplégique de 16 ans. 

La neige n'était certes pas très abondante, mais nous avons cependant pu faire une très jolie découverte de la région, dont nous ne connaissions les paysages qu'en été...

massif-central-hiver2011

Zoom sur Combloux en hiver

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage Nath' du blog La Terre sur son 31Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.

 

Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la seizième fois dans le cadre de ce 28ème RDV, dont le thème est : "Une destination pour un séjour en hiver". 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je ne connais pas la montagne en hiver aussi bien qu'en été, mais il y a un endroit qui fait partie de mes destinations coup de coeur : c'est Combloux... 

Combloux, c'est "la perle des Alpes dans l'écrin des glaciers"

Ce n'est pas moi qui l'ai dit la première, mais Victor Hugo, de passage à Combloux, ce petit village alpin de Haute-Savoie à 4 kilomètres de Megève et 30 kilomètres de Chamonix. 

C'est ainsi que Combloux est devenu "la perle du Mont-Blanc"...

ll faut dire que cette charmante petite station familiale, située à une altitude moyenne de 980 mètres d'altitude, a tout pour séduire : 
• une vue à 360° sur la chaîne du Mont-Blanc, la chaîne des Fiz et la chaîne des Aravis,
 de
 jolis chalets en bois et en pierre,
 des fermes traditionnelles,
 un élégant clocher à bulbe...

Oui, Combloux est bel et bien un petit village authentique !

Ce village, je l'avais découvert et beaucoup aimé en été...

... Je rêvais de le découvrir en hiver, revêtu de son manteau blanc, et je n'ai pas été déçue ! Jugez plutôt :  

combloux-hiver5

Nos vacances en 2009 : les Pyrénées

Pour les vacances d'été 2009, avec notre fille de 10 ans et notre fils hémiplégique de 14 ans, nous sommes partis randonner dans les Pyrénées : une semaine en Ariège, puis une semaine dans les Hautes-Pyrénées.

Si proches de la frontière, nous en avons profité pour faire quelques escapades en Andorre, et en Espagne...

La première semaine nous avons loué un logement à Ax-les-Thermes, et la deuxième semaine nous avons logé à Saint-Lary-Soulan.

 

 sommaire-ariege

 

Semaine 1 : Ax-les-Thermes (Du 01 au 07 août 2009)   

- Les étangs de Rabassoles 
- L'étang du Laurenti (1 936 m)
- La boucle des étangs du Carlit
- L'étang de Comte (1 726 m)
les estanys de Tristaina 
  (Andorre)
 

 

     

Le château de Castelnaud

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage : Nath' du blog La Terre sur son 31, Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.


Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la quinzième fois dans le cadre de ce 27ème RDV, dont le thème est : "Les châteaux".


 

chateau-beaupreau

 

Comme vous le savez déjà (du moins pour ceux qui s'en souviennent...), je suis née dans un château : le château de Beaupreau, dans le Maine-et-Loire.

Mais non, je ne suis pas une châtelaine ! C'est juste qu'à l'époque, ce château servait de maternité. Mais ce n'est pas de ce château dont je vais vous parler aujourd'hui...                                                                                                                                                                                                                   Le château de Beaupreau 

Puis j'ai grandi près des bords de Loire. J'aurais donc pu choisir de vous parler d'un des nombreux châteaux de la Loire, mais non !

 

chateau-du-vigneau


Aujourd'hui, j'ai quitté les bords de Loire. Mais chaque jour, de la véranda où je prends tous mes repas et d'où je vous écris ces lignes, j'ai vue sur un château, à demi caché par les arbres de la campagne belloprataine : le château du Vigneau... 
Certes, il n'est pas connu, mais quand même, c'est un château ! Mais... ce n'est pas non plus celui-ci qui est à l'ordre du jour aujour'hui...

    Le château du Vigneau, vu de chez moi...


Celui dont je vais vous parler, il est situé 
en Dordogne, à quelques kilomètres de Sarlat. Et celui-là est très connu, puisqu'il s'agit du château le plus visité du sud de la France : le château de Castelnaud

 chateau-de-castelnaud15

 

St Cirq-Lapopie, village de charme...

 

logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage : Nath' du blog La Terre sur son 31, Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.


Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Ce mois-ci, je participe pour la quatorzième fois dans le cadre de ce 26ème RDV, dont le thème est : "Villages de charme".

 ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Mais quel est donc le secret de ces villages que l'on dit de charme, ces villages où il fait bon flâner, où il fait bon prendre le temps d'oublier le temps ? Qu'est ce qui fait que la magie opère ?

Ruelles pavées étroites et tortueuses, passages voûtés, jolies places ombragées, fontaines, petits ponts, maisons typiques et fleuries : voilà sans doute quelques-uns des ingrédients de la recette... 

La France regorge de ces charmants petits villages, et j'ai eu la chance d'en visiter plusieurs, dont certains classés parmi les plus beaux villages de France : Ainhoa (Pays Basque), Beynac-et-Cazenac (Dordogne), Bonneval-sur-Arc (Savoie), Saint-Véran (Hautes-Alpes), Sainte-Enimie (Lozère), Rochefort-en-Terre (Morbihan), Salers (Cantal), Sant'Antonino (Haute-Corse), Moustiers-Sainte-Marie (Alpes de Haute Provence)...

Et puis aussi Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot, un village qui m'a vraiment séduite, et dont je vais vous parler aujourd'hui. Car, même s'il m'est bien difficile de n'en retenir qu'un seul, je ne peux vous parler ici de chacun de ces villages, il me faut bien faire un choix...

Venant du magnifique chemin de halage en ce week-end prolongé de l'Ascension 2014, c'est à pied que, depuis Bouziès, nous sommes arrivés à Saint-Cirq-Lapopie, village médiéval vraiment remarquable et ravissantperché sur une falaise 100 mètres au-dessus du Lot, dans le parc naturel régional des causses du Quercy.


SAINT-CIRQ-LAPOPIE9

Nos vacances en 2011: l'île de la Réunion

Ce voyage, initialement prévu pour 2 semaines en 2007, avait était reporté pour cause de chikungunya, et s'était vu transformé en un séjour de 3 semaines en Corse...   

C'est donc en 2011 que nous sommes finalement partis découvrir l'île de la  Réunion, pendant 3 merveilleuses semaines : 

La première semaine nous avons loué un logement à St Benoît, à l'Est.

La deuxième semaine nous avons logé au sud, à la Ravine-des-Cabris.

La troisième semaine nous avons séjourné en location à Saint-Gilles-les-Hauts, à l'Ouest.

 

 LA-REUNION-SEMAINE1-BIS

 

Semaine 1 : St Benoît (Est)

   

- Le Piton de l'Eau
- La cascade Biberon (Plaine des Palmistes)
- L'îlet Fleurs Jaunes (cirque de Salazie) 
- La Mare à Poule d'Eau (cirque de Salazie)
- Le Trou de Fer (forêt de Bélouve)
- Le Piton de la Fournaise
- La Nouvelle par le col des Boeufs (cirque de Mafate)               

 

     

Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.