BANNIERE2

Hautes Pyrénées :

                                      Difficulté           Déniv.            Durée A/R

Le vallon du lac de Suyen                           Très facile                       93 m                       1h30 
  (Parc National des Pyrénées)
- Lac de Suyen et refuge de Larribet            Moyen                           590 m                      4h30
  (Parc National des Pyrénées)
Les lacs de Rémoulis                                   Moyen                             550 m                       4h30 
  (Parc National des Pyrénées)
 - Le lac de Gaube                                          Facile                             265 m                        2h 
   (Parc National des Pyrénées)
- Le lac du Plaa de Prat                                  Facile                            493 m                       4h45
  (Parc National des Pyrénées)
- Cirque de Troumouse                                  Facile                             618 m                       4h15
  (Parc National des Pyrénées)
Les lacs de l'Embarrat                                Moyen                             618 m                        4h 
  (Parc National des Pyrénées)
- Le circuit des lacs dans la 
  vallée du Marcadau                                       Difficile                          961 m                        7h15
  (Parc National des Pyrénées)
Le cirque d'Estaubé                                    Facile                             100 m                        2h 
   (Parc National des Pyrénées) 
- Le cirque d'Estaubé - le Pla d'Ailhet             Facile                             250 m                       3h15
  (Parc National des Pyrénées)
 - Le lac d'Estom                                           Facile                             433 m                       3h45 
   (Vallée du Lutour)
 - Les lacs de Bastan                                      Moyen                             670 m                       5h30 
   (Vallée d'Aure)
- Les lacs de Bastan et le col de Bastanet      Moyen                             300 m                        5h30
  (Vallée d'Aure)
- Le lac de Badet                                             Facile                             400 m                        2h30
  (Vallée d'Aure)
- La vallée du Rioumajou                                   Facile                            180 m                         2h
  (Vallée d'Aure)
- Le lac de Catchet                                          Difficile                         525 m                        3h30
  (Vallée d'Aure)
- Les lacs du cirque d'Estibère                        Moyen                            400 m                       4h
  (Réserve du Néouvielle)
- Les Laquettes                                                Moyen                            350 m                       3h30
  (Réserve du Néouvielle)

 
 
Pyrénées Atlantiques :

                                      Difficulté            Déniv.           Durée A/R

Le port Vieux de Sallent                             Très facile                       275 m                      2h30
  (Vallée d'Ossau) 

Les lacs d'Ayous                                         Facile                               530 m                      3h45 
  (Vallée d'Ossau)
Le col du Soum de Pombie                           Facile                               410 m                      2h 
   (Vallée d'Ossau)
- Les granges du Port de Béon                      Très facile                        128 m                      2h 
  (Vallée d'Ossau)
- La passerelle d'Holzarté et le pont
  d'Olhadubi                                                   Facile/Moyen                   200 m/600 m          2h / 4h10 
  (Pays Basque)     
- Le pic des Escaliers par les chalets d'Iraty  Facile/Moyen                  225 m / 250 m        1h45 / 3h20
  (Pays Basque)
 
- Le petit circuit d'Occabé                       Facile                              575 m                    3h30
  (Pays Basque)
- L'Urkulu en boucle depuis Arnostéguy        Facile                               345 m                   1h15
  (Pays Basque)
- le Pic d'Iparla par le col de Galarzé            Difficile                          800 m                    4h30
  (Pays Basque)
- le Pic d'Orhy                                               Moyen                             450 m                   3h30
  (Pays Basque)
- les gorges de Kakuetta                               Moyen                                                           2h
  (Pays Basque)
- Les gorges de Kakuetta (bis)                      Moyen                                                            2h
   (Pays Basque)
- La grotte d'Harpéa                                     Facile                                                            0h30
  (Pays Basque)

 

Ariège :
                                      Difficulté            Déniv.           Durée A/R 

- Les étangs de Rabassoles                             Moyen                            350 m                      4h15
  (Donezan)
- L'étang de Laurenti                                        Facile                            320 m                      2h30
  (Donezan)
L'étang de Comte                                           Facile                            315 m                       3h
  (Vallée du Mourguillou)

 

 Pyrénées-Orientales :

                                      Difficulté            Déniv.           Durée A/R 

 - La boucle des étangs du Carlit                       Moyen                            250 m                      2h30
   (Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes)

 

 

 Haute-Garonne :

                                      Difficulté            Déniv.           Durée A/R 

 - Petit circuit dans la vallée du Lys                     Facile                          260 m                      2h15
   (Vallée du Lys)
- Le lac d'Oô                                                         Facile                           365 m                      2h30
  (Vallée d'Astau)

 

 

________________________________________________________________________________


 

Les laquettes d'Aubert

Située dans la vallée d'Aure, dans les Hautes-Pyrénées, la Réserve Naturelle du Néouvielle est réputée pour sa faune et sa flore, mais surtout pour ses nombreux lacs puisqu'on en dénombre en effet pas moins de 70...

Le lac d'Orédon (1 849 m), le lac d'Aubert (2 148 m) et le lac d'Aumar (2 192 m) comptent parmi les plus célèbres avec les Laquettesune succession de petits lacs peu profonds s'étalant à environ 2 080 mètres d'altitude.

Une randonnée fabuleuse mène à la découverte de tous ces lacs, et autant dire qu'on en prend constamment plein la vue ! C'est une véritable féérie de cartes postales grandeur nature qui se succèdent ! Aussi, je ne saurais trop vous conseiller de prévoir la journée complète pour pouvoir en profiter pleinement et flâner tout à loisir au milieu de ces paysages enchanteurs et enchantés...

Sachez cependant que c'est une randonnée très prisée, et par conséquent très fréquentée... En période estivale, vous ne serez pas seuls, c'est certain !

Malgré cela, cette randonnée incontournable qui pour nous remonte à fin juillet 2018 avec notre fille de 19 ans et notre fils hémiplégique de 23 ans, fait sans conteste partie de mes plus belles randos !

A faire absolument !

laquettes d aubert 1Ci-dessus : le lac d'Oredon, point de départ de la randonnée...

Le lac de Catchet

Le lac de Catchet est un petit lac pyrénéen situé à 2 225 mètres d'altitude dans la vallée d'Aure, à quelques kilomètres seulement de l'Espagne...

Si le site internet du Tourisme dans les Hautes-Pyrénées indique une balade facile pour y accéder, le site de l'office de tourisme de Piau Engaly mentionne quant à lui un niveau difficile sur sa fiche de randonnée...

Alors qu'en est-il vraiment ?

Personnellement, j'ai trouvé que la montée était plutôt raide et soutenue et que ce lac de haute montagne se mérite. Mais la récompense est à la hauteur de l'effort quand à l'arrivée on découvre le lac lové dans un joli petit cirque...

Tant et si bien que finalement nous n'avons pas hésité bien longtemps à suivre le conseil de randonneurs nous incitant à monter un peu plus haut jusqu'à un petit col qui se dessine sur la droite du lac (quand on lui fait face en arrivant) pour profiter du panorama. Oui c'est du hors-piste, oui ça grimpe encore, mais que c'est beau de découvrir d'en haut le lac de Catchet avec sa forme en coeur !

Cette randonnée remonte pour nous à fin juillet 2018, avec notre fille de 19 ans.

Un petit lac qui ne fait pas partie des plus connus de la région mais qui pourtant mérite le détour, pour qui ne craint pas de manquer de souffle... 

 

lac de catchet3

La vallée du Rioumajou

Situé à 1 600 mètres d'altitude dans la vallée d'Aure, dans les Hautes-Pyrénées, l'hospice du Rioumajou était autrefois un lieu d'accueil pour les pélerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Transformé en refuge/restaurant, c'est aujourd'hui le but d'une randonnée facile qui permet de découvrir la vallée du Rioumajou, zone Natura 2000, sillonnée de multiples sentiers.

Le cheminement se fait sur une large piste forestière longeant un torrent. Même si l'accès aux véhicules motorisé est règlementé en été, j'avoue que ce type de chemin n'a pas ma préférence, mais l'arrivée fait oublier la piste qui précède : avec son torrent serpentant au milieu de vastes prairies, le site est en effet bucolique à souhait et de toute beauté !

Fin juillet 2018, accompagnés de notre fille de 19 ans et de notre fils hémiplégique de 23 ans, nous avions choisi cet itinéraire pour une journée repos, mais finalement nous avons décidé de continuer un peu au-delà. En traversant le torrent sur une passerelle près de l'hospice, puis en suivant un joli sentier, nous avons trouvé un endroit idyllique près de petites cascades...

Si certains poursuivent encore plus loin pour des randonnées plus sportives, la plupart des marcheurs s'arrête toutefois déjà bien avant, au niveau de l'hospice...

Sans difficulté aucune et de faible dénivelé, cette randonnée jusqu'à l'hospice du Rioumajou est la randonnée familiale par excellence ! Par conséquence, il y a donc beaucoup de monde en été...

vallee rioumajou.0Ci-dessus : le torrent qui borde la piste forestière...

Le lac de Badet

Niché à 2 084 mètres d'altitude dans la vallée d'Aure, dans les Hautes-Pyrénées, le lac de Badet se situe en limite du Parc National des Pyrénées.

Avec seulement 0,3 hectares, il est vraiment tout petit... Et pourtant, il est très fréquenté en période estivale...

Si le lac de Badet a autant de succès...

... C'est parce qu'il se trouve dans un joli cirque.

... C'est parce que, après avoir quitté la station sans charme de Piau Engaly, le sentier chemine dans la magnifique vallée du Badet, formant une très belle boucle de part et d'autre d'un ruisseau.

... C'est parce qu'il est facile d'accès, et qu'il convient donc tout particulièrement aux familles...

... C'est parce qu'il y a de nombreux animaux à observer, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands : des troupeaux, des isards (même si nous n'en avons pas vu en cette fin juillet 2018 où nous étions avec notre fille de 19 ans et notre fils hémiplégique de 23 ans), et tant de marmottes qu'il est impossible de ne pas en voir !

Autant de raisons qui font que chacun trouvera la sienne, et que le lac de Badet mérite assurément le déplacement ! 

Pour nous, c'était fin juillet 2018 avec notre fille de 19 ans et notre fils hémiplégique de 23 ans.

 

lac de badet10Ci-dessus : au lac de Badet...

Les lacs de Bastan et le col de Bastanet

En limite de la Réserve Naturelle du Néouvielle, dans la vallée d'Aure, les lacs de Bastan se succèdent dans un décor majestueux, laissant apparaître tout d'abord le lac Inférieur (2 141 m), puis les lacs du Milieu (2 215 m), et enfin le lac Supérieur (2 260 m)

C'est en août 2009 que nous les avons découverts pour la première fois, avec notre fille de 10 ans et notre fils hémiplégique de 14 ans. Je vous ai déjà parlé ici de cette très belle randonnée au départ du parking de l'Artigusse : un long parcours de 15 kilomètres et 670 mètres de dénivelé, longeant le lac de l'Oule (1 820 m)...

J'ai tellement adoré ces lacs que, de retour dans la région fin juillet 2018 avec notre fille de 19 ans et notre fils hémiplégique de 23 ans, j'ai eu envie de les revoir ! J'avais envie de refaire la rando, mais en partant cette fois-ci du col de Portet (2 215 m).

De ce côté-ci, par un itinéraire accessible en joëlette jusqu'au refuge de Bastan (2 240 m), on surplombe le lac de l'Oule au lieu de le longer. La randonnée est tout aussi longue, mais le dénivelé n'est plus que de 60 mètres jusqu'au refuge.

Nous avons eu alors envie de poursuivre jusqu'au col de Bastanet (2 507m), sans Jérémie qui a préféré rester se reposer au bord du lac Supérieur...

Il est vrai que ça grimpe entre le lac Supérieur et le col de Bastanet, et tout particulièrement dans la dernière montée juste sous le col, mais là-haut la vue est tout simplement époustouflante, avec d'un côté les lacs de Bastan scintillant dans le lointain, et de l'autre le lac de la Hourquette (2 405 m), juste là, tout près...

Tout près aussi le Pic de Bastan (2 715 m), que l'on peut presque toucher du bout des doigts, mais accessible par un sentier escarpé, avec des passages exposés et une petite escalade sous le sommet... Des difficultés suffisantes pour me faire rester au col...

En plus de ces paysages vraiment admirables, les marmottes entendues seulement à l'aller nous ont fait l'honneur de leur présence sur le chemin du retour.

Une randonnée absolument féérique !

Lac de Suyen et refuge de Larribet

En 2004, nous avons eu un véritable coup de coeur pour le vallon du lac de Suyen, dans le Parc National des Pyrénées. Avec notre fille de 5 ans et notre fils hémiplégique de 9 ans, nous y sommes d'ailleurs repassés la même année pour nous rendre aux lacs de Rémoulis.

Dix ans plus tard, en août 2014, c'est avec bonheur que nous avons retrouvé le chemin de ce lac pour poursuivre cette fois-ci jusqu'au refuge de Larribet (2060 m).

Tirée du livre "Pyrénées 2 - Pyrénées Centrales Françaises : Arrens - Seix. Les 50 plus belles randonnées" de Roger Büdeler, cette randonnée bucolique à souhait est carrément enchanteresse :

On y découvre tout d'abord le fameux lac de Suyen (1 536 m), puis la cascade et la toue de Doumblas (ancien abri de berger aménager sous un gros rocher). C'est là que s's'arrêtent de nombreuses familles...

Car après la montée se fait plus ardue jusqu'à la Claou, un coin vraiment charmant avec le petit lac de la Claou de Larribet (1740 m) qui s'étale dans la combe. 

La vallée s'élargit ensuite et on suit alors paisiblement le ruisseau du Larribet et son plateau paradisiaque, qui nous en met plein la vue. C'est là qu'ont préféré nous attendre notre fille de 15 ans et notre fils hémiplégique de 19 ans, pendant que nous franchissions le verrou glaciaire qui permet d'atteindre, dans un décor minéral, le refuge de Larribet perché sur son promontoire.

Lac, cascades, ruisseaux, fleurs, troupeaux : voilà une randonnée vraiment sublime que je recommande vivement à tous ceux qui le peuvent ! 

REFUGE LARRIBETCi-dessus : arrivée au lac de Suyen...

Le cirque d'Estaubé - Le Pla d'Ailhet

Je vous ai déjà parlé ici de notre randonnée jusqu'à la cabane d'Estaubé dans le cirque d'Estaubé, un des 3 cirques des Hautes-Pyrénées avec le cirque de Gavarnie et celui de Troumouse.

10 ans plus tard, en août 2014, nous avions prévu d'y retourner pour aller cette fois-ci jusqu'à la Hourquette d'Alans (2 430 m), avec notre fille de 15 ans et notre fils hémiplégique de 19 ans. Mais sur le sentier, le hasard nous a fait croiser une ancienne prof d'espagnol à Jérémie (comme le monde est petit !...), qui revenait du Pla d'Ailhet avec son mari, tout au bout du cirque d'Estaubé.

A l'évocation des nombreuses marmottes rencontrées sur leur parcours, et dans l'espoir de les apercevoir à notre tour, nous n'avons pas hésité : exit les 780 mètres de dénivelé prévus pour la Hourquette d'Alans, et cap vers le Pla d'Ailhet !

Les marmottes étaient bien là au rendez-vous, même si elles étaient sûrement moins nombreuses qu'un peu plus tôt dans la journée, et tout au bout du cirque, le décor pour la pause pique-nique était vraiment de toute beauté !

Seul regret : à cause de l'improvisation de cette randonnée, nous nous sommes arrêtés sans le savoir avant la cascade qui se trouve tout au fond du cirque... Dommage !

Au départ du magnifque lac de barrage des Gloriettes (1 668 m), de faible dénivelé et sur un chemin facile, voilà une randonnée vraiment fabuleuse, qui permet de profiter des paysages somptueux et sauvages du cirque d'Estaubé.

Si vous êtes avec de jeunes enfants et/ou que vous ne souhaitez pas aller jusqu'au bout du cirque, pas de problème, vous pouvez y flâner seulement le temps que vous en avez envie : c'est vraiment beau partout !

A faire !

cirque estaubé pla ailhetCi-dessus : au départ de la randonnée, le lac de barrage des Gloriettes...

Le circuit des lacs dans la vallée du Marcadau

Le Pont d'Espagne, site incontournable des Hautes-Pyrénées et dont je vous ai déjà parlé ici, est le point de départ de nombreuses randonnées.

L'une d'elles, tirée du  livre "Pyrénées 2 - Pyrénées Centrales Françaises : Arrens - Seix. Les 50 plus belles randonnées" de Roger Büdeler, nous entraîne à la découverte de 4 lacs d'altitude nichés au coeur de la vallée du Marcadau, dans le Parc National des Pyrénées : le lac Nère (2 309 m), le lac du Pourtet (2 420 m) et les lacs de l'Embarrat (2 078 et 2 139 m).

Cette randonnée ne comporte pas de difficulté technique, mais sa difficulté réside dans sa longueur et son dénivelé : près de 20 km, 961 mètres de dénivelé, et un peu plus de 7 h de marche... Mais il est aussi possible de faire le circuit sur 2 jours, en dormant au refuge Wallon (1 865 m).

Faire cette randonnée était un rêve pour moi, impossible à réaliser avec les enfants lorsqu'ils étaient petits... Le rêve est devenu réalité en août 2014, sans eux, mais avec Philippe et mon frère.

La journée n'avait pourtant pas merveilleusement bien commencé, la pluie s'étant invitée au programme ! Nous avons bien failli renoncer et faire demi-tour... Mais après avoir parcouru une partie du circuit (réalisé pour nous dans le sens inverse de celui décrit ci-dessous...) en poncho, sous les averses ou au milieu d'épais nuages camoufflant le paysage, le ciel s'est finalement dégagé, dévoilant un décor d'une beauté saisissante.

Une randonnée certes exigeante et éprouvante, mais ô combien fascinante et exceptionnelle, et qui malgré la météo maussade de ce jour-là fait partie de mes coups de coeur !

circuit des lacs marcadau2Ci-dessus : le plateau du Cayan (1 610 m)

Le cirque de Troumouse

Des trois cirques que compte le Parc National des Pyrénées (Troumouse, Gavarnie et Estaubé), le cirque de Troumouse (2 138 m) est le plus vaste, et le seul à être accessible en voiture. Ou du moins parvient-on, par une route à péage, à un parking à 2 100 mètres d'altitude, qui permet de rejoindre en une courte balade le belvédère de la Vierge de Troumouse.

Si ce moyen d'accès est idéal pour les familles avec de jeunes enfants par exemple, il ne permet cependant pas de profiter des paysages grandioses qu'offre la randonnée au départ de la chapelle de Héas. Et si vous le pouvez, ce serait vraiment dommage de vous en priver !

Car cet itinéraire en aller/retour, tiré du livre "Pyrénées 2 - Pyrénées Centrales Françaises : Arrens - Seix. Les 50 plus belles randonnées" de Roger Büdeler, ne présente pas de difficultés techniques, seulement parfois des ascensions rudes, mais courtes. 

Et surtout, tous les ingrédients sont réunis pour rendre cette randonnée vraiment exceptionnelle et en prendre plein la vue, en été notamment : un décor vraiment fabuleux tout au long du parcours, des troupeaux qui paissent paisiblement dans les pâturages, des marmottes, des lys à profusion... 

Mais le cirque de Troumouse fait partie des incontournables de la région et, avec le parking à proximité permettant au plus grand nombre de venir profiter du fabuleux panorama de la Vierge, il y a beaucoup de monde en saison estivale. Alors, si comme nous vous ne pouvez pas partir hors-saison, partez tôt afin d'en profiter au mieux ! 

Cette merveilleuse randonnée fait incontestablement partie de mes coups de coeur et remonte pour nous à août 2014avec notre fille de 15 ans. 

cirque de troumouse3

Les gorges de Kakuetta (bis)

Je vous ai déjà parlé des fabuleuses gorges de Kakuetta que nous avions découvertes dans le Pays Basque en juillet 2010, où nous étions sans les enfants.

Cette fois-ci, c'est avec eux qu'en août 2014 nous y sommes retournés pour la deuxième fois, après avoir fait la randonnée du pic d'Orhy. C'était l'après-midi et, le site étant hautement fréquenté en pleine saison estivale, question affluence ce n'était pas l'idéal... Mais malgré la foule j'ai autant aimé cet endroit que la première fois, ces gorges étant vraiment d'une extraordinaire beauté ! 

Si j'avais classé mon précédent article dans la rubrique "Tourisme", cette fois-ci je le mets dans les randonnées car après tout, le parcours aménagé fait tout de même 4 kilomètres au total aller/retour.

4 kilomètres de pur bonheur et de dépaysement dans ce large canyon creusé dans la montagne, avec ses parois ruisselantes et vertigineuses, sa rivière tortueuse, sa petite grotte et sa cascade d'une vingtaine de mètres. Sans oublier sa végétation : on se croirait dans un autre pays tant elle est luxuriante ! Ici, c'est un peu l'Amazonie du pays basque !

Plus balade que randonnée certes, l'itinéraire relativement facile demande toutefois un minimum de précautions et de prudence ! De nombreux escaliers et passerelles jalonnent le parcours et, avec l'humidité ambiante permanente, c'est souvent glissant ! Même avec des chaussures de randonnée les glissades ne sont pas exclues, alors oubliez tout de suite les tongs ou les chaussures de ville ! Attention aussi aux jeunes enfants : un passage étroit longe la rivière et, même s'il est sécurisé par une main courante, la prudence est de mise... 

Un site payant mais incontournable : il serait vraiment dommage en effet de passer à côté de ce petit coin de paradis basque, le temps d'une parenthèse enchantée...

Pour vous en convaincre place à présent aux photos qui vous donneront un aperçu de ce site naturel sauvage et grandiose !

Et pour retrouver d'autres photos ainsi que des renseignements complémentaires, je vous invite à lire ou à relire mon premier article sur le sujet ici.  

gorges kakuetta pays basque2

Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.