BANNIERE2

Les cinq lacs (ou les lacs de la Forclaz)

Le lac Esola, le lac Riondet, le lac Cornu, le lac Verdet et le lac Noir : ce ne sont pas moins de 5 lacs d'origine glaciaire qui sont réunis dans cette fabuleuse randonnée du Beaufortain, en Savoie dans les Alpes.

Situés dans un cadre grandiose, les lacs de la Forclaz ont vraiment tout pour séduire les amoureux de lacs d'altitude, dont je fais partie...

C'est un itinéraire tout simplement féérique Pas étonnant que cette randonnée fasse partie des incontournables du Beaufortain...

Mais ces cinq lacs se méritent, et il faudra marcher un peu avant de pouvoir découvrir le premier : je vous promets que vos efforts seront largement récompensés, et que vous allez en prendre plein la vue ! 

Un panneau au départ de la randonnée indique 1h50 de marche pour atteindre le premier lac, le lac Esola (2 315 m), qui apparait soudain en contrebas du sentier. Nous ne sommes pas descendus sur ses berges, mais vu d'en haut ses couleurs sont absolument magnifiques :

5-lacs-esolaLe lac Esola (2 315 m)  


Tout s'enchaine très vite ensuite puisque 20 minutes plus tard c'est une
enfilade de 3 lacs qui nous attend : tout d'abord le lac Riondet (2 471 m), ensuite le lac Cornu (2 457 m), puis le lac Verdet (2 465 m).

Avant déjà, c'était très beau, mais arrivé au niveau de ces lacs le paysage devient carrément enchanteur, sublimé par les cimes enneigées des sommets alentours...

L'île Renote... ou la presqu'île Renote

Située dans les Côtes d'Armor en Bretagne, l'île Renote n'a plus d'île que le nom depuis qu'elle a été reliée au continent par une route en 1885. C'est ainsi que l'île Renote est devenue la presqu'île Renote...

 

Le sentier des douaniers -le fameux GR 34- permet d'en faire le tour en une heure environ, et invite à la flânerie dans ce petit coin de paradis ... rose.

 

Le décor est véritablement enchanteur : plages et criques sablonneuses, eaux turquoises, enfilades de rochers de granit rose aux noms évocateurs (le dé, la palette du peintre...), vues entre autres sur le phare de Ploumanac'h et le château de Costaérès, faune et végétation de bord de mer... Rien ne manque au tableau !

 

Le site naturel de la presqu'île Renote mérite vraiment le détour ! Plus balade que randonnée, cet itinéraire idyllique réjouira les petits comme les grandsAlors ne passez pas votre chemin, ce serait vraiment regrettable... 

 

A faire de préférence à marée basse pour pouvoir profiter pleinement du site. Et à revoir à marée haute pour le changement de décor...

Pour nous, c'était en 2008, avec Philippe.

 

renote

Le col de la Vanoise par le lac des Vaches

"Il fut un temps où le col de la Vanoise était un passage important. Des caravanes de mulets chargés du gruyère de Beaufort ou du sel des salines royales de Moûtiers l'empruntaient pour acheminer leurs marchandise vers la Maurienne et le Piémont. Elles croisaient des colporteurs lourdement chargés, des voyageurs et des pèlerins. Le col est une destination très prisée des randonneurs qui viennent admirer le plus haut sommet de Vanoise et ses reflets dans les eaux bleues des lacs qu'il domine" : telle est la description donnée dans le livre "Savoie : 110 randonnées à pied et à VTT" de Jean-Marc LAMORY.

Aujourd'hui ce ne sont plus des caravanes de mulets que l'on croise sur la route de ce col mais des hordes de randonneurs car le col de la Vanoise, situé à 2 522 mètres d'altitude dans le parc national de la Vanoise en Savoie, dans les Alpes, est l'un des sites les plus fréquentés du massif.

Il y a effectivement beaucoup de monde là-haut dans la montagne en été, mais on comprend vite pourquoi en randonnant vers ce col : cette très belle randonnée est tout simplement fabuleuse

Tous les ingrédients sont réunis pour en faire une randonnée exceptionnelle, avec des paysages époustouflantsà chaque pas : des torrents et cascades... Un magnifique chemin bordé de murets de pierres sèches... Des lacs, dont le célèbre lac des Vaches (2 318 m) que l'on traverse à gué sur des dalles de pierre posées en son milieu... Des marmottes qui prennent la pose pour les photos... Des fleurs en quantité, parmi lesquelles des edelweis... Des sommets prestigieux (l'Aiguille de la Vanoise à 2 796 m, la Pointe de la Glière à 3 392 m, la Grande Casse à 3 855 m)... 

Une randonnée dans un cadre idyllique qui a vraiment de quoi séduire, et que je recommande vivement à tous les amoureux de la montagne ! Des nombreuses randonnées que j'ai faites depuis 25 ans, celle-ci fait incontestatablement partie de mes randonnées préférées.

C'est LA randonnée à ne pas manquer !

Oui, d'accord, il y a 900 mètres de dénivelé... Mais pour ceux que cela rebute vraiment, où pour les familles avec des enfants, il est possible de ramener le dénivelé à 626 mètres en prenant le téléphérique du Mont Bochor. 

Le guide de randonnée référencé ci-dessus préconisait une boucle en passant par le cirque de l'Arcellin à l'aller, avec une descente par le lac des Vaches au retour. Nous avons préféré pour cette fois aller au col de la Vanoise en passant par le lac des Vaches à l'aller et au retour, sans passer par le cirque de l'Arcellin. 

Cette sortie remonte à fin juillet 2013, avec notre fille de 14 ans. Si notre fils hémiplégique de 18 ans n'avait pas eu de soucis de santé ce jour là, il aurait pu nous accompagner sans problème, la randonnée ne présentant vraiment aucune difficulté particulière.

col-de-la-vanoise

Le sentier des Douaniers de Perros Guirec à Ploumanac'h

Balisé en blanc et rouge, le GR 34, appelé plus communément le sentier des Douaniers, longe l'ensemble des côtes bretonnes sur près de 2 000 kilomètres. 

De Perros Guirec à Ploumanach, une portion de ce sentier permet d'admirer les paysages exceptionnels de la très célèbre Côte de Granit Rose, située dans les Côtes-d'Armor en Bretagne.

 

Avec ses énormes blocs de granit rose sculptés par la mer et le vent, ce site naturel protégé et reconnu au patrimoine national est d'une beauté à couper le souffle, et fait partie pour moi des merveilles de la nature qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Lsentier des Douaniers est le moyen idéal d'en profiter pleinement et d'en prendre plein la vue !

 

En août 2008, avec mon mari, nous avons réalisé cet itinéraire exceptionnel en partant du port de Ploumanac'h, pour arriver à la plage de Trestraou à Perros-Guirec. C'est généralement l'inverse qui est proposé, mais puisque c'est un aller-retour, cela n'a guère d'importance... 

 

Et c'est tant mieux, car on ne se lasse pas de passer puis de repasser dans ce décor somptueux, au milieu des rochers aux formes étonnantes dont certains y voient, avec un peu d'imagination, un chapeau de Napoléon, une bouteille, un champignon, une tortue... 

 

Les paysages étant radicalement différents selon les marées, l'idéal est de faire l'aller et le retour à différents horaires de marées. 


Bref, une
randonnée envoûtante assurément incontournable, facile et accessible à tous, qui compte parmi les plus belles de la région !

 

A ne pas manquer sous aucun prétexte pour qui aime les paysages grandioses et l'air marin ! Vue sur la mer assurée ! 


cote-granit-rose8

Le Monal

En Haute-Tarentaise dans les Alpes, blotti dans un vallon bucolique à 1 874 mètres d'altitude, le petit village savoyard du Monal, site classésemble tout droit sorti d'une carte postale.

Avec ses chalets en pierre aux balcons de bois et aux toits de lauze, sa chapelle, ses murets de pierres sèches et ses petits étangs, ce hameau qui fait face aux glaciers du Mont-Pourri est en effet un véritable enchantement pour les yeux !


Ce village de charme se mérite cependant car, en dehors des riverains, on y accède uniquement à pied :
à partir du Chenal comme nous l'avons fait, ou bien à partir de la station de Sainte-Foy ou du parking de l'Echaillon.


De faible dénivelé, et sans aucune difficulté, cette petite randonnée est accessible à tous, alors ne manquez surtout pas ce petit coin de paradis, à découvrir absolument !

 

Pour ceux qui souhaitent user un peu plus leurs chaussures, il est possible de poursuivre au-dela du Monal : vallon du Clou, lac du Clou (2 373 m), col du Rocher Blanc (2 833 m), lac Noir (2 618 m), lac Blanc (2 850 m)... Il n'y a que l'embarras du choix !
 

Nous aurions d'ailleurs certainement opté pour l'une de ces destinations si notre fils hémiplégique de 18 ans, qui nous accompagnait en cette fin juillet 2013, n'avait pas été très fatigué après une opération suivie d'un plâtre avec posture de la main, difficile à supporter.

 

Mais cela aurait été dommage de ne faire que passer au Monal, car ce fabuleux petit village mérite vraiment que l'on s'y attarde.

 

Oui, je garde franchement un excellent souvenir de ce petit havre de paix, même si ce jour-là les nuages ont volé la vedette au Mont-Pourri. Et si je le peux, j'y retournerais un jour !

 

MONAL

  

Le lac du Petit

A quelques kilomètres de Sainte-Foy-Tarentaise, en Savoie dans les Alpes, se trouve le départ d'une très belle randonnée vers le lac du Petit, lové dans un magnifique décor de haute montagne, à 2 400 mètres d'altitude.

lac-du-petit11

lac-du-petit12


La
première partie de la randonnée, très facile, mène au refuge du Ruitor (2 038 m), situé dans le vaste et joli vallon de la Sassière. C'est là que s'arrêtent généralement les familles, le reste de la randonnée étant plutôt réservée aux bons marcheurs

Sortis du vallon de la Sassière, on s'élève dans un magnifique paysage, au milieu des rhododendrons encore fleuris en cette fin de juillet 2013.

Le pic des escaliers par les chalets d'Iraty

Dans le Pays Basque (Pyrénées-Atlantiques), cette très belle randonnée offre un superbe panorama autour du Pic des Escaliers (1 472 m) dans la région d'Iraty

Le "guide rando Pays basque" de Michel Record Casenave propose soit un aller-retour au Pic des Escaliers, soit une boucle complète consistant à réaliser l'ascension du Pic des Escaliers, puis à suivre les crètes des sommets alentours vers le col Burquidoy (1 392 m) et la vallée pour revenir vers les chalets d'Iraty du col Bagargiak (1 327 m), point de départ de la randonnée.

En ce mois de juillet 2010, nous avions prévu de réaliser la boucle mais, le balisage faisant cruellement défaut, nous n'avons pas réussi à poursuivre au-delà du Pic des Escaliers !

Plutôt que de nous aventurer sur des sentiers hasardeux, nous avons préféré nous contenter de ce très bel aller-retour du col de Bagargiak au Pic des Escaliers, que je vous recommande vivement !

pic-des-escaliers

La passerelle d'Holzarté et le pont d'Olhadubi

"Cent cinquante mètres au-dessus du vide, la passerelle d'Holzarté oscille sous les pas des randonneurs... qui éprouvent un petit moment d'émotion avant de la franchir (...)" : ainsi commence la description de cette randonnée tirée du livre "Le guide Rando Pays Basque" de Michel Record Casenave.

Il ne m'en fallait pas davantage pour me donner l'envie de faire cette randonnée ! Non pas que j'aime les sensations fortes, car je suis plutôt du genre "courageuse, mais pas téméraire", mais par simple curiosité, histoire de vérifier si l'émotion est bien au rendez-vous... 

passerelle-holzarte


Pour franchir cette fameuse passerelle d'Holzarté (580 m), c'est en Haute-S
oule, dans le Pays Basque (Pyrénées-Atlantiques), qu'il faut se rendre.

En été, je vous conseille de partir tôt, car le site est extrêmement fréquenté. La passerelle est d'ailleurs souvent l'unique but de la plupart des marcheurs, car beaucoup ne poursuivent pas la randonnée et s'arrêtent ici. Ils franchissent la passerelle une fois, deux fois, trois fois ou même plus, et repartent ensuite pour aller se rafraîchir à l'auberge Logibar près du parking de départ.

Le lac de Melo et le lac de Capitello

Dans la vallée de la Restonica, au coeur du Parc Naturel Régionalen Haute-Corse, se cachent deux des plus célèbres lacs de l'île de beauté : j'ai nommé les magnifiques lacs de Melo et de Capitello.

Ces deux lacs glaciaires se succèdent mais offrent des paysages complètement différents : le lac de Melo (1 711 m), vert émeraude, est entouré de doux alpages invitant à une pause pique-nique tandis que le lac Capitello (1 930 m), ceinturé de hautes falaises et aux eaux profondes d'un bleu vraiment intense, offre un paysage très minéral. Le contraste entre les deux est vraiment saisissant ! 

Lorsque nous avons fait cette randonnée en août 2007, avec notre fille de 8 ans et notre fils hémiplégique de 12 ans, nous avions initialement prévu de nous rendre seulement au lac de Melo, craignant la difficulté d'accès ensuite avec notre fils pour le second lac.

Nous nous sommes finalement laissés convaincre par le propriétaire de notre location, qui nous a vivement encouragés à aller jusqu'au lac de Capitello : il n'a eu de cesse de nous en vanter la beauté, et était persuadé que nous pouvions y arriver avec Jérémie...

Finalement il avait raison car, malgré une difficulté juste avant l'arrivée au second lac, nous avons réussi à aller jusqu'au bout, et vraiment ça en valait la peine, car si le premier lac est de toute beauté, le deuxième l'est tout autant ! 

J'en profite ici pour remercier tous ces randonneurs anonymes qui, dans tous les coins de France ou d'ailleurs, nous offrent spontanément leur aide dans les passages difficiles avec notre fils. Pour cette randonnée, la difficulté résidait dans un petit passage d'escalade pour franchir une barre rocheuse, juste avant le lac de Capitello. 

Tirée du guide de randonnées "Les plus belles randonnées entre mer et montagne - 58 itinéraires" de Klaus Wolfsperger, cette fantastique randonnée fait partie à juste titre des incontournables de l'île. Le site est donc pris d'assaut en haute saison et le sentier se transforme en véritable autoroute à randonneurs, du moins jusqu'au lac de Melo... Si vous voulez vraiment en profiter, je vous conseille vivement de ne pas faire la grasse matinée ce jour-là...

Je précise également qu'il existe 2 sentiers pour aller au lac de Melo, l'un beaucoup plus difficile que l'autre. Au bout d'une trentaine de minutes de marche environ, juste après une buvette, le chemin se divise et offre 2 possibilités : un chemin relativement facile à gauche et un chemin plus difficile à droite, avec des escaliers métalliques et des passages d'escalade équipés de chaînes, déconseillé aux personnes sujettes au vertige. A vous de faire le bon choix en connaissance de cause...

Cette randonnée fait partie de mes plus beaux souvenirs de Corse et je ne peux que vous la recommander vivement, au moins jusqu'au lac de Melo si vous hésitez pour le second lac...

lac-de-melo1

Les cascades des anglais

Si les cascades des Anglais ne sont pas de grandes et spectaculaires cascades, elles n'en sont pas moins somptueuses pour autant ! 

Dans la vallée de l'Agnone en Haute-Corse, près de Vizzavona, les cascades des Anglais offrent environ deux douzaines de cascades avec des piscines naturelles creusées dans la roche, qui se suivent en enfilade. Aucune autre région de Corse ne propose une telle succession de bassins naturels...

Tirée du guide de randonnées "Corse - Les plus belles randonnées entre mer et montagne - 58 itinéraires" de Klaus Wolfsperger, cette courte et facile randonnée accessible à toute la famille permet de longer toutes ces cascades, qui plus est à l'ombre, au milieu des pinèdes.

Ces piscines naturelles aux eaux cristallines sont une invitation à la baignade... en maillot de bain pour qui ne craint pas l'eau froide... ou bien juste les orteils ou les mains pour les plus frileux comme nous !

Mais attention, les cascades des Anglais font partie des hauts lieux touristiques de l'île, et sont à ce titre très fréquentées en été : pour trouver un petit coin tranquille rien que pour vous, il faudra vous lever de bonne heure ! 

Pensez également que, suivant l'époque et la météo, le torrent d'Agnone peut se retrouver plus ou moins tari, ce qui aura une incidence sur le débit des cascades...

Cette randonnée fort sympathique, tranquille et rafraîchissante remonte pour nous à la mi-août 2007, avec notre fille de 8 ans et notre fils hémiplégique de 12 ans. 

 

cascades-des-anglais2

cascades-des-anglais4

Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.