BANNIERE1

ACCUEIL

La raquette à neige

Pendant de nombreuses années, j'ai associé les sports d'hiver au ski uniquement... Et comme je n'étais pas du tout attirée par le ski, je disais donc que la montagne en hiver ne m'intéressait pas !

Pour moi, la montagne était synonyme de randonnées en été, je n'envisageais pas du tout d'y aller pour y faire autre chose...

Mais ça, c'était avant ! ...

... Avant de me rendre compte que les sports d'hiver, c'est le ski, certes, mais pas que !

Car les sports d'hiver, c'est aussi la raquette à neige...

raquette-à-neige

 

Les petites et grosses bêtes de nos montagnes

 

 
logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage : Nath' du blog La Terre sur son 31, Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.


Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

 

 Ce mois-ci, je participe pour la septième fois dans le cadre de ce 19ème RDV, dont le thème est : "Nos amis les bêtes".

 

A la lecture de ce thème me sont immédiatement venues en tête des images : celles des animaux que l'on rencontre lors de nos randonnées en montagne...

Petites ou grosses, ce sont de ces bêtes là dont j'avais envie de vous parler aujourd'hui, car elles font partie pour moi des attraits majeurs d'une randonnée... Je peux choisir une randonnée simplement parce que je sais que je vais y trouver des animaux !

D'ailleurs, à bien y réfléchir, je m'aperçois qu'au fil des années nous avons vu bien des bêtes en montagne ! Jugez plutôt : 

 

Les animaux faciles à voir : 

Communément, il y a bien sûr les vaches que l'on croise ici ou là, paissant la plupart du temps en toute liberté. On passe alors au milieu des troupeaux en admirant les cloches joliment décorées, marchant un moment au son des clarines... De purs moments de bonheur !

vaches-alpes

Article invité : Valencia - Par Lucie, de Muchosol

Il y a quelques temps, j'ai été contactée par Lucie, qui travaille pour la société Muchosol. Elle m'a proposé d'écrire un article sur la Corse pour le blog "vacancesblog.fr", en échange d'un article sur la région de Valencia en Espagne pour le mien...

C'est avec un immense plaisir que j'ai accepté cette collaboration, et donc exceptionnellement aujourd'hui ce n'est pas pour mon blog que j'ai écrit un sujet, mais pour le blog de Lucie...

Je vous laisse maintenant en compagnie de Lucie, qui nous parle de sa région : Valencia, en Espagne. Merci Lucie !

 

  ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

 

L'Espagne est une destination très prisée par les européens, mais si on se dirige souvent vers les îles ou la Costa Brava, il faut savoir qu'on trouve aussi de très jolis endroits dans la communauté valencienne, qui commence à environ 200 kilomètres au sud de Barcelone.

On y trouve plusieurs villes et villages qui valent le détour, on va commencer par la petite ville de Dénia. C'est une ville qui jouit d'une vingtaine de kilomètres de plage. Autant dire qu'il y a de la place pour tout le monde.

Denia

 

Un petit tour en Balagne...

C'est en Balagne, en Haute-Corse, que nous avons choisi de passer notre dernière journée. Juste pour le plaisir de la découverte, comme pour le Cap-Corse...

Au programme de notre journée, Calvi, la capitale de la Balagne, et Sant'Antonino, classé parmi les plus beaux villages de France...

 ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

 

Calvi, capitale de la Balagne...

Surplombant la mer, Calvi, capitale de la Balagne, fait partie des destinations touristiques incontournables de la Corse. 

Pour vérifier si cette ville était à la hauteur de sa réputation, nous nous sommes donc glissés parmi le flot des innombrables touristes. Et le charme a opéré...


Nous avons flâné dans les rues, et admiré de jolies boutiques typiques :

 

calvi-magasin

 

Le cap Corse

Parce que le temps n'est pas extensible, nous savions bien que nous n'en aurions malheureusement pas assez pour découvrir tous les trésors de l'île de beauté...

Nous n'avions cependant pas envie de quitter l'île sans avoir un petit aperçu du Cap Corse, en Haute-Corse, alors nous avons décidé d'en faire le tour en voiture...

Retour en photos sur ce petit périple d'une journée qui a passé bien trop vite... Car, sauvage et beaucoup moins touristique que la Corse-du-Sud, le Cap Corse mérite pourtant vraiment qu'on s'y attarde.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠  ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ 

 

Sur la carte de la Corse, le Cap Corse dessine comme un "i" : à la pointe du Cap Corse, l'îlot de la Giraglia en est le point...

ILOT-DE-LA-GIRAGLIA


Nous nous sommes attardés dans Canelle, un charmant et ravissant petit hameau près de Centuri...
 

Le lac de Melo et le lac de Capitello

Dans la vallée de la Restonica, au coeur du Parc Naturel Régionalen Haute-Corse, se cachent deux des plus célèbres lacs de l'île de beauté : j'ai nommé les magnifiques lacs de Melo et de Capitello.

Ces deux lacs glaciaires se succèdent mais offrent des paysages complètement différents : le lac de Melo (1 711 m), vert émeraude, est entouré de doux alpages invitant à une pause pique-nique tandis que le lac Capitello (1 930 m), ceinturé de hautes falaises et aux eaux profondes d'un bleu vraiment intense, offre un paysage très minéral. Le contraste entre les deux est vraiment saisissant ! 

Lorsque nous avons fait cette randonnée en août 2007, avec notre fille de 8 ans et notre fils hémiplégique de 12 ans, nous avions initialement prévu de nous rendre seulement au lac de Melo, craignant la difficulté d'accès ensuite avec notre fils pour le second lac.

Nous nous sommes finalement laissés convaincre par le propriétaire de notre location, qui nous a vivement encouragés à aller jusqu'au lac de Capitello : il n'a eu de cesse de nous en vanter la beauté, et était persuadé que nous pouvions y arriver avec Jérémie...

Finalement il avait raison car, malgré une difficulté juste avant l'arrivée au second lac, nous avons réussi à aller jusqu'au bout, et vraiment ça en valait la peine, car si le premier lac est de toute beauté, le deuxième l'est tout autant ! 

J'en profite ici pour remercier tous ces randonneurs anonymes qui, dans tous les coins de France ou d'ailleurs, nous offrent spontanément leur aide dans les passages difficiles avec notre fils. Pour cette randonnée, il s'agissait d'un petit passage d'escalade pour franchir une barre rocheuse, juste avant le lac de Capitello. 

Tirée du guide de randonnées "Les plus belles randonnées entre mer et montagne - 58 itinéraires" de Klaus Wolfsperger, cette fantastique randonnée fait partie à juste titre des incontournables de l'île. Le site est donc pris d'assaut en haute saison et le sentier se transforme en véritable autoroute à randonneurs, du moins jusqu'au lac de Melo... Si vous voulez vraiment en profiter, je vous conseille vivement de ne pas faire la grasse matinée ce jour-là...

Je précise également qu'il existe 2 sentiers pour aller au lac de Melo, l'un facile et l'autre difficile. Au bout d'une trentaine de minutes de marche environ, juste après une buvette, le chemin se divise et offre 2 possibilités : un chemin facile et familial à gauche et un chemin plus difficile à droite, avec des escaliers métalliques et des passages d'escalade équipés de chaînes. A vous de faire le bon choix en connaissance de cause...

Cette randonnée fait partie de mes plus beaux souvenirs de Corse et je ne peux que vous la recommander vivement, au moins jusqu'au lac de Melo si vous hésitez pour le second lac...

lac-de-melo1

Les sculptures de Dame Nature...

 

  logo-EnFranceAussi

 

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par 3 blogueuses Voyage : Nath' du blog La Terre sur son 31, Christelle du blog Voyage féminin, et Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvrent (ou redécouvrent) la richesse et la beauté de la France.


Chaque mois, elles invitent d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

 

 Ce mois-ci, je participe pour la sixième fois dans le cadre de ce 18ème RDV, dont le thème est : "Sculptures".

 

En même temps que le thème, j'ai découvert les idées proposées : "les classiques sculptures de nos villes, les sculptures de glace sur les marchés de Noël, les sculptures étranges ou insolites sur les rond-points, les achats de sculpture qui ont fait polémique dans certaines villes, les sculptures commémoratives, les sculptures dans les musées....".

Mais si ce thème m'a de suite inspirée, ce n'est pour aucune de ces suggestions, car une idée s'est immédiatement imposée à moi : les sculptures naturelles...

Eh oui, il y a une sculptrice vraiment remarquable que j'ai eu la chance de croiser plusieurs fois lors de mes sorties hivernales à pied ou en raquettes. Vous la connaissez à coup sûr vous aussi : c'est... Dame Nature !

Plus que des mots, je vous propose une petite balade photographique dans le massif central et les Alpes pour découvrir quelques-uns de ses chefs d'oeuvre éphémères...

  

super-besse-2011-banne-ordanche4 (Il faut quand même que je vous le dise : cette photo a gagné le 6ème prix/40 du concours photo
"la nature de proximité - l'insolite à votre
porte" organisé en 2011 par La Poste,
en partenariat avec La Fête de la Nature)

Les cascades des anglais

Si les cascades des Anglais ne sont pas de grandes et spectaculaires cascades, elles n'en sont pas moins somptueuses pour autant ! 

Dans la vallée de l'Agnone en Haute-Corse, près de Vizzavona, les cascades des Anglais offrent environ deux douzaines de cascades avec des piscines naturelles creusées dans la roche, qui se suivent en enfilade. Aucune autre région de Corse ne propose une telle succession de bassins naturels...

Tirée du guide de randonnées "Corse - Les plus belles randonnées entre mer et montagne - 58 itinéraires" de Klaus Wolfsperger, cette courte et facile randonnée accessible à toute la famille permet de longer toutes ces cascades, qui plus est à l'ombre, au milieu des pinèdes.

Ces piscines naturelles aux eaux cristallines sont une invitation à la baignade... en maillot de bain pour qui ne craint pas l'eau froide... ou bien juste les orteils ou les mains pour les plus frileux comme nous !

Mais attention, les cascades des Anglais font partie des hauts lieux touristiques de l'île, et sont à ce titre très fréquentées en été : pour trouver un petit coin tranquille rien que pour vous, il faudra vous lever de bonne heure ! 

Pensez également que, suivant l'époque et la météo, le torrent d'Agnone peut se retrouver plus ou moins tari, ce qui aura une incidence sur le débit des cascades...

Cette randonnée fort sympathique, tranquille et rafraîchissante remonte pour nous à la mi-août 2007, avec notre fille de 8 ans et notre fils hémiplégique de 12 ans. 

 

cascades-des-anglais2

cascades-des-anglais4

Le col de Bavella

Avec son paysage unique, d'une beauté incomparable, le col de Bavella fait partie pour moi des endroits magiques de Corse

Situé à 1 218 mètres d'altitude dans l'Alta Rocca, au coeur du Parc Naturel Régional, son panorama sur les aiguilles de Bavella est absolument exceptionnel. 

col-de-bavella2

 

col-de-bavella3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.